Les Dreamies

Une extravagance drag !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Le 24 novembre s’annonce comme étant une soirée haute en couleur, avec plusieurs drags dynamiques en plumes, paillettes et talons hauts. Ce sera la grande fête du drag sous le thème « Cirque Extavaganza » ! Le Gala de la relève montréalaise de la drag, dès 23 h, sera animé par Dream au Cabaret Mado, d’où le surnom de « Dreamies »… Coordonnée et organisée par la jeune et sympa drag Dream, cette 5e édition des Dreamies promet de belles surprises ! Mais cela commence au club Unity par un tapis rouge et une soirée cocktail (sur invitation), de 18h à 22h. « Il y aura des prestations, des chanteurs, des gens du Cirque du Soleil, et bien d’autres encore ! Des représentants de télés seront sur place aussi, pour des reportages, des photos, etc. On attend environ 300 personnes. Et tout ce beau monde sur leur 36, cela risque d’être très flyé », commente Dream qui, à 30 ans, fait du drag depuis 10 ans déjà !

Ensuite, une partie de cette foule exubérante se dirigera vers le Cabaret Mado où l’on procèdera au gala en tant que tel… On remettra les prix selon 17 catégories allant du Numéro de l’année à Découverte de l’année en passant par Danseur de l’année… Ce qui semble être très convoité, c’est le Numéro de l’année : « Ceux qui sont en nomination viennent faire leur présentation devant jury durant le gala et c’est seulement à la toute fin de la soirée que l’on va connaître qui sera la gagnante de 2013. C’est donc très excitant », dit Dream. L’an dernier, c’est Sasha Baga qui avait reçu cet honneur. Célinda (2009), Aleksa (2010) et Kitana (2011) furent, également, les joyeuses titulaires de ce prix… En tout, une centaine de drag queens montréalaises devraient participer à cette 5e remise des Dreamies.

« C’est un événement de plus en plus couru, confie Dream. Au début, c’était un tout petit projet que Marla Deer et moi avions monté. D’année en année, l’événement a grossi pour devenir un grand happening drag qu’il est devenu aujourd’hui. Je suis très, très fier du résultat, c’est très beau de voir toutes ces drags ensemble et de voir aussi le public qui les aime et qui est présent. » Donc, bien noter de 18 h à 22 h au club Unity et de 23h à 1h30 au Cabaret Mado. Parions que le Cabaret sera rempli ce soir-là…

Plus « big », le Staff Show !

Le Staff Show du Village, quant à lui, nous revient le 5 décembre, dès 22 h. Ainsi, les employés du Comptoir 21, du Pharmaprix du Village, de l’Apollon, du St-Hubert, de Priape, du Drugstore (même s’il est fermé), de Perron Aitken, du Cabaret Mado (serveurs, aides-serveurs, barmen, etc.), de Physotech et de l’organisme RÉZO sont parmi les nombreux participants à cette édition. « Il y aura sûrement au moins une trentaine de personnes et on attend encore la confirmation d’autres établissements », dit Steve Poitras, le gérant du Cabaret et l’organisateur de cette soirée. Mado Lamotte animera l’activité. On aura donc droit à du chant, de la danse, du drag – mais pas par des drag queens dont c’est le métier –, des numéros de groupe, etc. « Cela fait une dizaine d’années que l’on organise le Staff Show, mais cette année il est vraiment plus gros qu’à l’habitude. Dream et Mado collaborent à la soirée aussi », poursuit M. Poitras. On fait donc un Staff Show du Village pour s’amuser, pour avoir du plaisir, bien sûr, mais c’est aussi pour une bonne cause… « Je remets toujours les recettes de l'admission à une cause et cette année j'ai choisi REZO, on a déjà collaboré avec eux pour d’autres événements et leur équipe est très cool, coopérative et proactive, souligne Steve Poitras. Plusieurs de leurs employés vont d’ailleurs participer au Staff Show. » Les billets sont à 10 $ seulement…

Cabaret Mado. 1115, rue Sainte-Catherine Est, Montréal.