Planification financière

Connaissez-vous le CELI?

L'équipe de rédaction
Commentaires
Bien que le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) fasse partie du vocabulaire financier des Canadiens depuis 2009, certains avantages sont encore méconnus. Le CELI est un régime fiscal. C'est un régime d'épargne que l'on pourrait comparer à un panier. Vous devez sélectionner le contenu de votre panier en choisissant des produits de placement qui répondent à vos besoins - épargne à terme, fonds communs de placement, titres boursiers, etc. - en fonction de votre profil d'investisseur.

Le CELI est donc un régime d'épargne souple où vous pouvez placer jusqu'à 5 500 $ par année. Les cotisations inutilisées peuvent être reportées d'année en année. Ainsi, depuis janvier 2013, le maximum cumulatif permis est de 25 500 $.

Le CELI peut être une option avantageuse peu importe votre objectif, qu'il soit à court, moyen ou long terme (voyage, mise de fonds sur votre prêt hypothécaire ou même pour la retraite).

L'avantage de ce régime, c'est que tous les revenus de placement générés par l'épargne investie dans votre CELI, peu importe qu'il s'agisse de gain en capital, de revenus d'intérêt ou de dividendes, demeurent à l'abri de l'impôt.

Pour tirer pleinement avantage de ce régime il importe donc de faire fructifier votre investissement. Si vous prévoyez utiliser les sommes à très court terme, d'autres options que le CELI seraient plus profitables. C'est à moyen ou à long terme que les rendements cumulés non imposables seront les plus intéressants.

Lorsque vous planifiez votre retraite, il faut vérifier lequel du REER ou du CELI serait le plus rentable pour vous. Si vous prévoyez avoir des revenus de retraite comparables ou plus élevés que ceux reçus durant votre vie active, le CELI pourrait être la meilleure option. Ce serait le cas, par exemple, si vous êtes propriétaire d'un immeuble et prévoyez recevoir des revenus importants de location tout au long de la retraite. Vos retraits REER seront imposés au taux en vigueur, alors que ceux du CELI ne seront pas imposables. Prenez le temps de vous informer et d'obtenir une analyse de votre situation à la retraite.

Avantage moins connu et pourtant très intéressant : puisque ni le revenu gagné dans un CELI, ni les montants qui en sont retirés ne s'ajoutent à vos revenus, il n'y aura aucune influence sur le calcul d'autres prestations gouvernementales dont l'admissibilité est basée sur le revenu imposable. Vous profitez donc de cet argent sans effet sur votre admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse, au Supplément de revenu garanti, au crédit pour la TPS, et à la Prestation fiscale canadienne pour enfants.

Enfin, les sommes retirées du CELI peuvent y être réinvesties dès l'année suivante jusqu'à concurrence de 25 500 $ en 2013. Ainsi, un montant retiré aujourd'hui pourra être réinvesti l'année prochaine.

Que pensez-vous du CELI?