Le Garde-robe de Frédérique

Dessine-moi une sortie de secours (partie 2)

Julie Beauchamp
Commentaires
Photo prise par © Robert Laliberté

Quelques semaines plus tard, Amélie est de retour au Garde-Robe, elle est installée tranquillement au bar et discute avec Justine, de la prestation des artistes organisée il y a un mois. « Ton amie a eu beaucoup de succès, les filles tripaient sur ses BDs! », s’exclame Justine. Amélie sourit et répond : « Tant mieux, elle est très talentueuse. » « Tu sais qu’elle doit passer ce soir, je lui ai acheté une de ses œuvres. »


Amélie la regarde un peu surprise « Elle doit venir ici! » Justine dit : « Oui, mais je pensais que tu le savais, ce n’est pas elle que tu attends? » Amélie devient pâle, elle se sent prise en défaut, elle ne sait pas de quoi, mais elle n’est pas à l’aise « Non, j’attends une amie, je n’ai pas parlé avec Jennifer depuis quelque temps. » Justine se rapproche d’Amélie et lui met la main sur le bras « Ça va? T’as pas l’air bien? » Amélie se ressaisit « Oui, oui, c’est juste que depuis deux semaines, je suis un peu dans les vapes, je m’étourdis et je ne veux pas retomber sur mes pieds. » Justine l’observe et ajoute : « Tu as le vertige? Mais c’est un bon signe ou non? » Amélie ne sait pas quoi répondre : oui c’est une bonne chose, elle résiste, elle n’a pas retourné les appels de Jennifer et sa bohème artiste l’emmène dans un autre univers, le revers de la médaille, c’est qu’elle doit mettre un terme final à une histoire qui n’existait que dans sa tête et être capable d’affronter Jennifer sans flancher. Elle finit par dire : «Oui oui c’est bon signe, je pense.» À ce moment, Sandrine la bohème fait son entrée au Garde-Robe, elle repère Amélie et s’approche doucement comme si elle marchait dans un champ de fleurs. « Allo ma belle! » Amélie lui sourit et l’embrasse sur les joues «Salut!» Sandrine parait complètement émerveillée et lui murmure : «Deux jours sans te voir c’est trop long.» Amélie rougit et la serre dans ses bras. Justine les observe et comprend pourquoi Amélie ne veut pas revenir sur terre, « son amie » semble complètement envoutée par elle, un baume de fraîcheur se dégage de cette fille. « Hey, qui est-ce que tu espionnes comme ça? » Justine se retourne et dit : « T’es en retard… » Frédérique sourit en faisant non de la tête « Seulement quelques minutes, alors qu’est-ce qui se passe? » « Ça roule, je vais avoir mon affiche ce soir, la belle Jennifer «alias Lucky» vient me le porter en personne! » Fred éclate de rire. « Tu es tellement groupie. » Pendant que Sandrine fait la cour à Amélie, Jennifer fait son entrée. Fred la voit de loin « Tiens voilà ta star! » Un attroupement de filles se réunissent autour de Jennifer, elle se fraye un chemin jusqu’au bar. Justine l’accueille avec en-thousiasme : « Salut! Alors t’est rendue une vedette! » Jennifer, confiante comme à son habitude, ne semble pas étonnée : « Non, pas tant, c’est des filles qui suivent mes expos depuis quelque temps, tu comprends… » En se retournant, elle aperçoit Amélie au bout du bar, elle arrête de parler et de sourire. Elle fige totalement, Justine suit son regard qui se dirige vers Amélie, elle dit : « Ah! Oui! Ton amie est là, avec sa copine Sandrine je crois, tu la connais? » Jennifer s’étouffe en prenant une gorgée de bière et répond sèchement : « Sa copine, je ne la connais pas du tout! » Elle dévisage Sandrine et ne comprend pas. Amélie, qui se ne sait pas qu’on l’observe, anticipe l’arrivée de Jennifer, elle remarque bien qu’il y a une foule au bar, mais elle ne la voit pas. Sandrine lui dit : « Amélie, es-tu toujours sur la même planète que moi? Qu’est-ce que tu regardes sans arrêt? » « Je regarde si Jennifer est là, il va falloir que je lui parle. » Sandrine lui passe la main dans les cheveux « Amélie, si tu veux discuter ou continuer ta soirée avec elle, ne t’en fais pas pour moi, je vais rentrer et tu me rappelleras, tu te souviens ce que je t’ai dit le premier soir? » Amélie lui dit doucement : « Tu n’es pas ma sortie de secours, tu es mon arc-en-ciel qui éclaircit mes dernières semaines.» Elles s’embrassent sous les lumières tamisées du Garde-Robe. «Que c’est romantique! » Amélie reconnait la voix, Jennifer est face à elle quand elle ouvre les yeux. «Jennie!» «Amélie, comment vas-tu? Je te dérange?» «Non, ça va, je te présente Sandrine. » Jennifer salue d’un hochement de tête, Sandrine sourit timidement et décide d’aller faire un tour. Jennifer reprend : «Tu n’as pas eu mes messages, ton cell. ne fonctionne plus? Non, tu étais trop occupée à jouer à la muse avec ta nouvelle flamme!» Amélie est confuse, une rafale d’émotions lui traverse le cœur et la tête, elle ne sait plus par où commencer, elle se tait. Jennifer attend une réponse et s’impatiente : «Mais, qu’est-ce que tu as? Tu ne veux même plus me parler! Qu’est-ce qui t’arrive? C’est fini, c’est ça?» Amélie, la voix tremblante, énonce : « Jennifer, je ne sais pas quoi penser, je ne sais plus comment je me sens, ça fait trop longtemps que je t’attends, je n’ai pas le bon rôle dans cette histoire… » Jennifer se rapproche et s’adoucit : « Je comprends Amélie que tu sois tannée, mais on s’aime, tu ne peux pas partir maintenant, je suis là, je suis là pour toi et cette fille c’est une passade, tu le sais? » Amélie lève les yeux et respire profondément « Jennie, j’ai réfléchi, ça n’a rien à voir avec Sandrine, c’est moi, aujourd’hui je ne suis plus certain de ce que je ressens. » Jennifer réplique « Alors j’en déduis que…» Amélie visiblement inconfortable répond « Je ne sais plus…» Devant cette ambiguïté qu’elle ne reconnait pas, Jennifer n’insiste pas, sans dire un mot, elle laisse Amélie à ses pensées et retourne à son fan-club. Amélie regarde autour d’elle et voit Sandrine un drapeau arc-en-ciel à la main qui lui fait signe, elle sourit.