Du 28 août au 2 septembre

Weekend Fétiche de Montréal

André-Constantin Passiour
Commentaires
En espérant que Dame Nature soit clémente, cet important rassemblement mode fétiche de la métropole nous réservera toute une surprise. Bien entendu, les adeptes ne seront pas déçus, le fameux et extravagant Bal Latextacy épatera encore la galerie, mais c’est un autre événement qui retient l’attention, le nouveau «Amour & Mode de rue», un défilé très «fashion kink», à l’extérieur sur la rue Sainte-Catherine Est ! Oui, cette 9e édition du Weekend Fétiche de Montréal, qui se tiendra du 28 août au 2 septembre, n’a pas encore dévoilé tous ses secrets ! Alors, de quoi s’agit-il au juste me demanderez-vous ? Eh bien, c’est un défilé de mode à l’extérieur du bar Drugstore, le samedi 31 août dès 21h, et gratuit en plus ! Imaginez la scène, un « fashion show » fétiche dans le Village, sur l’artère piétonne… Douze designers y seront présentés, et ce, de plusieurs pays, alors que 200 mannequins porteront fièrement leurs créations les plus audacieuses et peut-être même osées !
« On désire intégrer ici la flambo-yance du Weekend Fétiche au
Village», de dire le bouillonnant Éric Paradis, le fondateur et directeur de ce festival. Dawnamatrix (États-Unis), Vengeance Design (États-Unis), House of Etiquette (Toronto), Lady Violet Design (Toronto), Patrice Catanzaro (Paris), Mad Duck Design (Autriche) et Pandora Delux Latex (Londres) nous parviennent ainsi de l’extérieur de la province. Du Québec, on retrouvera Priape, Sandra Claros et M. Latex, entre autres. « Chaque année, nous faisons un effort supplémentaire pour donner de la visibilité à des couturiers d’ici malgré notre petit budget, mais ce n’est pas facile, car il y a de moins en moins d’appuis pour nos designers québécois, malheureusement», de continuer M. Paradis. Pour les aficionados de Lady Gaga, eh bien sachez que deux designers qui ont récemment fourni des costumes à la vedette internationale seront de ce défilé…

Mais d’où vient l’idée d’une telle activité extérieure ? « Cela est venu de la volonté de se mettre au défi, de se dépasser d’une année à l’autre, explique M. Paradis. Cette année, on a décidé de changer de salle et d’innover. Puisque le Bal Latextacy a lieu plus tard ce soir-là, on a voulu créer un événement qui, du point de vue technique, serait intéressant et captivant à réaliser : un défilé fétichiste extérieur ! Ce qui ne s’est encore jamais fait. Le mot Amour représente le Village, parce qu’il véhicule l’amour, la tolérance, l’ouverture, l’acceptation, c’est pour cela que les gens l’apprécient ! Et puis, il y a tout le côté technique de rediffusion de la vidéo sur YouTube et sur les réseaux sociaux qui, si on se fie aux années antérieures, on estime qu’environ 300 000 personnes devraient la regarder. C’est aussi l’idée de réaliser une captation vidéo dans un contexte résolument urbain. Il faut d’ailleurs souligner la collaboration de la Société de développement commercial du Village (SDC) et de nos partenaires sans qui nous n’aurions pas pu tenir ce défilé. »

Bien entendu, c’est une première tentative et, encore une fois, le bon vouloir de mère Nature est essentiel, car, s’il pleut, il sera malheureusement difficile de reproduire ce spectacle à l’intérieur au Drugstore… « Si tout le monde mettait l’épaule à la roue, cet événement mode et créatif pourrait prendre de l’ampleur, continue Éric Paradis. Éventuellement, c’est tout le Village qui pourra s’animer, car il faut penser à l’arrivée des visiteurs costumés, des gens du Village qui vont se masser pour regarder le défilé, les caméras, les projecteurs, tout cela aura un côté glamour assez particulier. Je suis très excité face à ce défilé, j’ai bien hâte. »

En plus du Bal Latextacy (dès 22 h), il y aura de midi à 22 h une Foire de rue du Village, sur les terrasses du Drugstore, avec plusieurs designers et maisons offrant ainsi un avant-goût de l’univers fantaisiste de la mode avant-gardiste fétichiste.

Bien sûr, pour les détenteurs VIP, on vous accueillera dignement, le 28 août, lors du Souper de bienvenue, tandis que le traditionnel Kabaret Kink, aura toujours lieu le vendredi soir au Club Sin (30 août). Les ateliers éducatifs fétiches se feront à l’Hôtel Gouverneur (Place Dupuis) le samedi, de midi à 18 h, on pourra ainsi y apprendre quelles sont les zones érogènes du corps, le jeu de cordes japonais, le BDSM sécuritaire et plus encore. Dimanche, la randonnée photo et l’animation Priape, au Cabaret Mado, occuperont la journée alors que le soir, attention, ce sera l’heure de cacher un peu votre visage, pour plus de mystère, pour la Nuit des Masques…


Weekend Fétiche de Montréal du 28 août au 2 septembre. Tout l’horaire, les infos ainsi que la réservation des billets sont sur le site web :
www.fetishweekend.com.