Entrevue

Jessy Ares : chanteur et porn star!

Marc Antonios
Commentaires

Peut-être pas aussi velu que l’est Jason Michaels, mais Jessy Ares plaira aux amateurs de poils et de barbe… Ce jeune homme au corps athlétique et aux pectos développés n’a pas honte de sa pilosité et la montre le plus souvent possible aux caméras… Et ce, pour notre plus grand bonheur dois-je ajouter (avec un grand sourire)… Jessy Ares et ses superbes yeux verts joue dans une des plus récentes productions des studios COLT, soit Armour, un film à thématique sport (football) et cuir réalisé par Kristofer Weston. 

Armour comporte plusieurs scènes où l’on y voit du cuir fait par les ateliers de Priape, ici même à Montréal. Jessy Ares participe à deux scènes, l’une orale avec Dirk Caber et l’autre, où il se fait royalement fourrer par Adam Champ, ce qui est plutôt rare puisque Ares est, généralement, top! Imaginez ça! Wilfried Knight, Dolan Wolf, Bob Hager et Jake Genesis font aussi partie de la distribution de Armour (soit Armure).

Jessy Ares est ce qu’on peut appeler une belle pièce d’homme avec ses presque six pieds de hauteur et un poids de 185 lbs alors qu’il arbore une queue de 9 pouces qui lui sert à envahir les territoires obscurs et chauds à conquérir… En parlant de chaleur, on l’a vu en Grèce pour Lucas Entertainment dans Awake, puis dans Auditions 47, avec Adam Killian… Pour le site européen UKNakedMen, Jessy Ares a participé au tournage de Gay Bar Or Bust 2, en compagnie du très alléchant Dirk Berger. Pour Cocksure Men, Jessy Ares s’est commis dans trois scènes, l’une avec le très tatoué Derek Parker, une autre avec le blondinet Phillip Aubray et une troisième avec le beau matou Hans Berlin.

Jessy Ares a été choisi pour plusieurs productions de Raging Stallion, dont le plus récent Cock Shot d’Adam Killian (avec Rod Daily, dans la collection Monster Bang). Il y a eu une apparition dans The Woods Part 2, ainsi que dans une scène de Stripped 2, avec James Ryder. Suck My Cock Vol. 5 et Impact complète le tableau de chasse déjà impressionnant de Ares chez Raging Stallion. Ce magnifique châtain s’est présenté aussi à un épisode de Jake Cruise.


Il y a deux ans, Ares signait un contrat d’exclusivité avec la maison TitanMen : une scène avec Jessie Coulter, un film de Joe Gage intitulé Special Reserve, puis Head Trip, mais avec Allen Silver cette fois-ci, Jessy Ares s’est, également, retrouvé avec Adam Killian et Shay Michaels, un trio d’enfer d’ailleurs, dans Impulse. Il a été vu avec Scott Hunter dans Nightfall, une baise dans un sexclub… Bref, la liste est longue… S’il fait de la porno et qu’il adore ça, Jessy Ares, comme Colton Ford entre autres, caressait depuis longtemps une carrière dans la chanson et il est en train de réaliser son rêve!

En prévision de la sortie prochaine de Armour, dont plusieurs tableaux sont déjà offerts aux abonnés du site de COLT, ZIP a approché Jessy Ares qui nous a accordé la magnifique entrevue qui suit.

 ---


Bonjour Jessy, premièrement, commençons par le film Armour si tu le veux bien, dis-nous comment cela s’est passé pour toi ?

Ce fut une très belle première expérience que de participer à un tournage avec COLT. Depuis le temps que je voulais travailler avec eux, ce fut incroyable.

Tu joues dans deux scènes, l’une orale (avec Dirk Caber) et l’autre où tu deviens le bottom d’Adam Champ, étant normalement top, est-ce que ce fut difficile pour toi de t’adapter à cette situation?

En fait, Adam Champ est - et depuis très longtemps - un acteur porno que j’admire, j’ai toujours fantasmé sur lui. Lorsque COLT m’a contacté pour me dire que j’allais travailler avec Adam, j’étais réellement très excité. L’idée de départ d’être son bottom ne m’attirait pas trop, mais puisqu’il s’agissait d’Adam, alors j’étais emballé.

Armour étant un film à thématique sport et cuir, est-ce que cela faisait partie de tes propres fantasmes, est-ce que cela te plaisait?

En fin de compte oui parce que les gars vêtus de bas et d’équipements de football m’ont toujours fait bander complètement. En plus, le fait que cela provenait de chez Priape rendait la chose encore plus hot! D’ailleurs, lorsque je suis sur scène et que je chante, je suis souvent habillé de tenues sport ou cuir…

En général, comment pourrais-tu décrire ton expérience avec COLT, avec le réalisateur Kristofer Weston et toute l’équipe?

C’était vraiment très agréable. Tout le monde fut d’une extrême gentillesse, ils étaient attentionnés et amicaux. Kristofer savait exactement ce qu’il désirait de ses acteurs et cela fut très facile de travailler avec lui. Je suis très fier du résultat.

Je crois que tu es «indépendant» maintenant, mais si COLT t’offrait un contrat d’exclusivité, est-ce que cela t’intéresserait?

Je me sentirais très honoré si une entreprise aussi populaire et légendaire que COLT me ferait une telle demande et si cela serait aussi payant que le fait de travailler de manière indépendante, alors je n’hésiterai pas une seule seconde et je dirai OUI!

Tu as joué pour certains des plus grands studios de l’industrie aux États-Unis et d’autres en Europe également, y a-t-il une différence entre les deux?

J’ai aimé travailler autant avec les studios américains qu’européens. J’ai eu de très belles expériences d’un côté comme de l’autre de l’océan. Malgré cela, je préfère tourner un peu plus pour les studios américains, premièrement parce que le cachet est plus élevé et, ensuite, parce que les gens sont plus gentils, plus attentionnés et plus professionnels aussi.

Mais justement, comment cela se fait-il que tu sois plus connu auprès de l’industrie porno gaie américaine qu’européenne?

Probablement parce que je joue plus en Amérique. Cela est grâce à ma double nationalité européenne et américaine, j’ai donc l’occasion de choisir où je désire travailler.

Je crois que tu as débuté dans l’industrie il y a deux ans et tu étais devenu un exclusif de TitanMen, mais comment as-tu vraiment commencé dans la porno, comment est-ce que tu entrevoyais cette carrière dans la porno?

Voici comment tout a commencé. Je travaillais en tant que mannequin de mode internationale, donc autant pour des revues que dans les défilés de mode tout cela parce que je pensais que cela me laisserait du temps de libre et me procurerait les fonds nécessaires pour ma plus grande passion qui est la MUSIQUE!

Donc, j’ai été mannequin un certain temps, mais cela ne payait pas suffisamment pour que je puisse atteindre mes objectifs musicaux. De plus, je dois dire que je ne supportais plus l’arrogance, la féro-cité et l’égocentrisme des stylistes, des agents et des mannequins du milieu de la mode. J’avais donc besoin d’un nouveau plan qui est la PORNO, afin de me faire de l’argent, mais aussi de me bâtir un réseau de fans. La PORNO POUR LA MUSIQUE, c’était cela le plan. Et comment je me suis senti? Lorsque je me suis finalement assis dans l’avion en direction de mon tout premier tournage, je me suis dit : «mon Dieu Jessy, dans quoi tu t’es encore embarqué, es-tu malade? Tu es maintenant dans un avion et tu ne peux même pas faire marche arrière! Qu’est-ce qui t’a fait croire que la porno serait meilleure et plus facile que la mode?» Alors, lorsque je suis arrivé, j’étais très réservé parce que j’avais un peu peur de ce qui m’attendait. Mais, en bout de ligne, une fois sur le plateau de tournage et que j’ai rencontré les gens avec qui j’allais travailler, toutes mes peurs se sont envolées. Ils étaient tous très gentils, compréhensifs, amicaux et j’ai eu beaucoup de plaisir.

Faire de la porno fut une des meilleures décisions que je n’ai jamais prise dans ma vie. Jusqu’à présent, je n’ai presque eu que de très bonnes expériences avec les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé et les gens avec qui j’ai joué… Mon plan la PORNO POUR LA MUSIQUE a fonctionné! Je suis devenu une porn star internationale reconnue et j’ai lancé mon album intitulé Arestirado-Shameless. Et je me présente sur les scènes en tant que porn star chanteur un peu partout dans le monde.

Dans combien de scènes as-tu joué jusqu’à présent?

Oh, bof, je ne sais pas, il y en a trop, je ne les ai pas comptées!

Tu travailles toujours pour une variété de studios et de sites web, mais comment fait-on pour s’adapter aux exigences de chacun d’entre eux?

C’est très facile en ce qui me concerne, je vois cela comme n’importe quel autre job, je me concentre et établi certaines limites et voilà!

 


De toutes les scènes et films dans lesquelstu as joué, as-tu des préférences, des tableaux favoris, si tu peux choisir bien entendu?

Je dirais d’abord Awake de Michael Lucas, il y a là des scènes époustouflantes, c’est une de mes meilleures jaquettes (de DVD) et ce film comprend un remixe de deux de mes chansons: The Sign of Angels et Through the Looking Glass. Il y a aussi Command Performance, de Titan, c’était ma première expérience à mixer la porno avec la musique puisque le film inclut ma chanson (le single) Pornstar. Pour UK NakedMen, j’ai joué dans une scène où je fourre un fan sur scène tout en chantant la toune Pornstar. C’était super. Bien sûr, il y a maintenant Armour, je suis très fier d’avoir eu ma première couverture de boîtier de DVD chez COLT. Pour moi COLT est une marque mythique, elle est à la porno gaie ce que Disney est à l’animation et aux «cartoons»!

Y a-t-il des thèmes, des fantasmes que tu aimerais encore explorer?

Eh bien, un jour j’aimerais effectivement jouer dans une production reprenant des thèmes de la Grèce ou de la Rome antiques ou encore des anciens Arabes…

Mais dis-nous, quel est ton genre de mecs au juste?

Un gars à l’allure athlétique ou musclé, très, très poilu, masculin, de préférence de type méditerranéen, mais quelqu’un aussi de romantique, de stable, d’intelligent, gentil, honnête et qui possède, finalement, des valeurs assez conventionnelles de relations de couple.

Tu es plus top, mais tu sembles aussi apprécier parfois le fait d’être bottom, non?

À de très rares occasions oui, disons que c’est «correct» et que je pourrais «le faire», mais de là à dire que j’aime ça ou que j’ai bien du plaisir, ce ne serait pas tout à fait exact.

Quelle est ta position préférée alors?

En fait, [c’est ce que les gens considèrent] comme la position très ennuyante du missionnaire…

Et, en dehors de la porno, j’imagine que c’est la musique n’est-ce pas?

Oui, totalement! Comme je l’ai mentionné, je viens à peine de procéder au lancement de mon album Arestirado-Shameless – partout vous le trouverez dans les magasins de design Kare et sur Itunes – et je suis en pleine tournée internationale de promotion de mon album en ce moment, je vais dans les boîtes, les clubs, etc. Arestirado-Shameless sur itune

Est-ce qu’on te verra à Montréal un jour?

Je l’espère. Si j’obtiens un contrat de promotion pour mon album, je vais y aller le plus rapidement possible!

Aurais-tu quelque chose à dire à tes fans au Québec, au Canada?

Si vous aimez ce que je fais dans la porno, vous adorerez ma musique. Allez écouter mon album et faites passer le message…

En terminant, quels sont tes prochains tournages et projets?

Eh bien je vais me rendre au Costa Rica pour une production majeure de Michael Lucas [Lucas Entertainment]. Après quoi, je vais à Los Angeles, puis à San Francisco pour des tournages pour Jake Cruise, Raging Stallion et Falcon. Ensuite, j’irai à Sydney pour promouvoir mon album et, éventuellement, je retournerai à San Francisco, en mars, pour une autre production avec COLT. Je crois que cela se résume à ça!

Eh bien bonne chance Jessy et merci d’avoir participé à cette entrevue.

Cela m’a fait plaisir et à bientôt.

Photos : www.coltstudiogroup.com


Sources :
www.coltstudiogroup.com
www.ragingstallion.com
jrlchartsonline.net

ZIP aimerait remercier Kristofer Weston, réalisateur chez COLT, et Benoît Gorez, chez Priape, pour leur aimable collaboration à la réalisation de cette entrevue. l