Manchester

Rétrogradé pour hostilité au mariage gai, un employé obtient réparation

Logan Cartier
Commentaires
Un salarié chrétien qui avait été rétrogradé pour avoir posté sur Facebook des commentaires hostiles au mariage homosexuel à l'église a obtenu gain de cause vendredi devant la Haute Cour de Londres, qui a condamné son employeur à lui verser des réparations. La juridiction a tranché en faveur d'Adrian Smith, employé par une société à but non lucratif spécialisée dans le logement, estimant qu'il n'avait commis aucune faute professionnelle.
Adrian Smith a été démis de ses fonctions d'encadrement, a vu son salaire réduit de 40 % et a reçu un avertissement écrit de son employeur après avoir exprimé sur le réseau social Facebook en février 2011 son opposition aux mariages entre homosexuels à l'église.

Il y estimait notamment que l'« égalité allait trop loin ». À l'un de ses collègues qui l'interrogeait sur ce commentaire, il avait répondu: « Si l'État veut offrir un mariage civil aux personnes de même sexe, c'est de son ressort, mais il ne devrait pas imposer ses règles aux institutions religieuses ».