«White Party» à Miami, du 19 au 26 novembre

De la vitamine pour les sombres jours d'automne

Olivier Gagnon
Commentaires

Qui ne rêve pas de vacances au soleil en plein mois de novembre, pour contrer la déprime à l’approche de l’arrivée de la neige et du froid? À ceux qui auraient le goût d’aller faire la fiesta dans le sud du continent : pourquoi ne pas oublier les tout-inclus (vous avez déjà trop de photos de vous avec les petits singes sur l’épaule!) et choisir Miami et sa légendaire semaine de White Party? Du 19 au 26 novembre, la capitale de la Floride se transforme en piste de danse et reçoit une foule monstre en provenance des quatre coins de la planète.

Évidemment, vous aurez compris que le concept tourne autour de la couleur blanche, tout comme notre Bal en blanc. Et bien que le code vestimentaire à ce sujet ne soit pas très strict tout au long de la semaine, vous serez certainement de circonstance avec tout accessoire blanc, du simple bracelet jusqu’aux camisoles en passant par votre paire de sous-vêtements la plus sexy.

Évidemment, les classiques sont à ne pas manquer, que ce soit le White Journey du 22 novembre (le party officiel de lancement de la semaine), le Muscle Beach Party du 25 novembre (c’est le plus gros événement extérieur du genre à Miami) ou le surprenant party White Horizon, surnommé le légendaire party du matin (26 novembre).

Fait intéressant, cette semaine n’est pas du tout que pour les hommes exclusivement; les femmes ont aussi leur soirée, le Cirque Blanc, qui se tient le 24 novembre. Et selon Joseph DePiro, un des organisateurs de l’événement, cette 28e édition sera bien particulière. «Cette année, nous nous installons dans de nouveaux lieux, le Soho Studio Wynwood Convention Center, afin de nous rapprocher du quartier des arts de Miami. D’ailleurs, les amateurs de design auront la chance d’assister à un Défilé VIP de la part des étudiants de la Miami International University of Art and Design», annonce monsieur DePiro.



Tout comme le Black & Blue, le White Party de Miami est à la base un événement caritatif qui vient en aide à la cause du sida. Démarré à la course en pleine éclosion du fléau au milieu des années 80 par Frank Wager, le White Party est, depuis sa création, une occasion de faire la fête en combattant une réalité très proche du milieu LGBT. Et pourquoi le blanc? «Les fondateurs ont voulu symboliser la pureté et l’élégance. C’est aussi pourquoi l’événement s’est tenu pendant 24 ans au chic musée de la Villa Vizcaya Museum et dans les jardins environnants», précise d’ailleurs Joseph DePiro.

Besoin d’arguments pour vous convaincre de sauter dans l’avion? Depuis les 10 dernières années, plusieurs célébrités se sont pointées à l’événement pour faire la fête, et puisqu’on sait que Madonna sera en concert justement durant cette semaine-là… Cette année, le thème est Reset. «Après une année de stress et de dur travail, qui n’a pas besoin de prendre du recul, de respirer, de recharger ses batteries et de repartir à zéro? Venez à Miami pour quelques jours, profitez du soleil et des beaux gars et terminez l’année avec un grand coup!», conclut DePiro. Définitivement, nous devrons prévoir des vacances en novembre!

 

  Envoyer cet article

«White Party» à Miami, du 19 au 26 novembre

De la vitamine pour les sombres jours d'automne

Évidemment, vous aurez compris que le concept tourne autour de la couleur blanche, tout comme notre (...)

Publié le 03 octobre 2012

par Olivier Gagnon