Gala des prix Arc-en-ciel 2012 — 20 octobre 2012

On soulignera l’importance de l’union civile

André-Constantin Passiour
Commentaires

C’est le 20 octobre prochain, au Théâtre Corona, qu’aura lieu la 9e édition de ce Gala qui vient récompenser le travail souvent acharné des groupes communautaires LGBT de Montréal et de partout au Québec. Encore cette année, le jury du Conseil québécois des gais et lesbiennes (CQGL) remettra sept prix, alors que le Grand prix sera dévolu au chercheur Michel Dorais.

Tout comme l’an dernier on a célébré tout le cheminement ayant mené au Plan gouvernemental de lutte contre l’homophobie du gouvernement libéral, on rendra hommage cette année à ceux qui, il y a dix ans, adoptaient la loi sur l’union civile, préparant ainsi le mariage des conjoints de même sexe.



C’est dans le cadre du Cocktail VIP du Gala (dès 17h) que plusieurs personnalités monteront sur scène pour marquer le 10e anniversaire de l’adoption de la loi qui a permis aux couples de même sexe de pouvoir s’unir civilement. «Le conseil d’administration du CQGL souli-gnera la contribution de l’ex-premier ministre Bernard Landry, qui agit à titre de président d’honneur cette année, de Paul Bégin, ancien ministre de la Justice qui, en 2002, a piloté tous les travaux menant à ce moment historique de notre communauté, ainsi que d’André Boulerice, ex-député de Sainte-Marie-Saint-Jacques à l’Assemblée nationale», dit le président et directeur-général du CQGL, Steve Foster.

Un autre moment fort de ce Cocktail VIP sera la remise du Prix Iris Média. Si l’animateur Denis Lévesque avait été le récipiendaire en 2011, c’est Stéphane Bourguignon qui se voit attribuer ce prix en 2012. Grâce à M. Bourguignon, on a pu aborder les questions LGBT dans les téléséries Tout sur moi et La vie, la vie.



Comme c’est également la tradition maintenant, on remettra la Médaille de l’Assemblée nationale à une personne s’étant dévouée pour la communauté LGBT. Pour sa part, le projet de Maryline Desbiens a été retenu pour la Bourse des Partenaires, puisque cette candidate au doctorat en psychologie veut explorer les conséquences de l’homophobie, surtout en ce qui a trait aux jeunes filles homosexuelles, un sujet peu abordé jusqu’à présent dans les études.



Mais attention, le Gala des prix Arc-en-ciel s’est trouvé une nouvelle maison! «Le Théâtre Corona est la nouveauté de l’année parce que, étant donné le succès du Gala, la salle du Lion d’Or devenait trop étroite. On a donc changé de lieu pour ce très beau théâtre, plus grand et où on se sentira plus à l’aise», explique M. Foster.

Après le Cocktail, place au Gala à 19h. À part le prix Coup de cœur du public, qui est choisi par vote populaire en ligne, le jury remettra sept prix en tout (voir la liste des nommés).

La chercheure Danielle Julien, l’une des organisatrices de la Première conférence internationale sur les droits des GLBT dans le cadre des Outgames mondiaux de Montréal (2006), se verra remettre le prix Hommage du jury. La contribution des recherches sur les LGBT de Mme Julien – études qui s’étendent sur une période de 25 ans – est inestimable, et elles ont bénéficié à des organisations tant locales qu’internationales.

Le clou de l’événement sera sans contredit la remise du Grand Prix du CQGL 2012 au chercheur Michel Dorais. Actif dès les années soixante-dix dans la promotion des droits et libertés en milieu universitaire et dans les services sociaux, M. Dorais, un auteur reconnu et professeur titulaire à l’École de service social de l’Université Laval, est un pionnier de l’aide psychosociale aux jeunes gais et lesbiennes, aux garçons victimes d’agressions sexuelles et aux jeunes personnes prostituées, entre autres. De plus, le jury attribue un Prix spécial à l’organisme Jeunesse Lambda qui vient en aide aux jeunes depuis 25 ans maintenant.

D’autre part, Patrick Brunette réservera de belles surprises aux convives, lui qui a passé plusieurs années à réaliser cet événement au Lion d’Or. Pour ce qui est de l’animation, Frédéric Loiselle sera au rendez-vous pour nous amuser, nous faire rire et nous émouvoir aussi.

 

  Envoyer cet article

Gala des prix Arc-en-ciel 2012 — 20 octobre 2012

On soulignera l’importance de l’union civile

Tout comme l’an dernier on a célébré tout le cheminement ayant mené au Plan gouvernemental de lutte (...)

Publié le 01 octobre 2012

par André-Constantin Passiour