Le festival Black&Blue

UNE PROGRAMMATION À COUPER LE SOUFFLE

Olivier Gagnon
Commentaires

Encore une fois cette année, le Black & Blue prendra des allures de party en continu durant toute la première semaine d’octobre, pour se conclure par de la traditionnelle soirée du dimanche au Palais des congrès de Montréal, durant le long congé de l’Action de grâce. Cette 22e édition tourne autour du thème de l’évolution, un concept qui sera certainement intégré de manière ingénieuse par la grande équipe de la Fondation du Bad Boy Club de Montréal (BBCM), qui mène le bal depuis toutes ces années. Parce que, n’oubliez pas, ce festival est une initiative locale pour récolter des fonds pour contrer le VIH/sida.

L’événement, qui s’adresse à un public gai averti, se déroule une fois de plus principalement dans l’univers des cuirs et des fétiches. Qui oserait manquer le party d’ouverture du mercredi au Stud? En plein milieu de la semaine, c’est le soir parfait pour décrocher et se préparer pour le dimanche. Le lendemain, sortez vos singlets les plus seyants pour le Bal Sportif, qui se déroulera au Circus et où les très jolis Scotty Thomson et Hugo Terenne s’occuperont de vous faire perdre quelques calories sur la piste de danse.

Profitez du casual friday au bureau pour recharger votre énergie puisque le party du vendredi soir démarre le weekend en force. Rendez-vous au Club Soda pour danser toute la nuit dans votre plus beau kit de cuir pour le Bal en cuir, sur la musique de Paulo & Jackinsky et de Jack Chang, jusqu’aux petites heures du lendemain matin. Dès 10h le lendemain matin, ne ratez pas l’occasion d’aller au brunch officiel du Saloon.

Si jamais vous ne pouvez être présent que pour le weekend, pas de problème : vous aurez toute la journée pour en profiter! En effet, une nouveauté s’installe cette année au Hall Viger et sur l’Esplanade du Palais des congrès. DE-LIGHT, une journée de talents alternatifs, vous propose de célébrer gratuitement dès 15h sur des beats en provenance des quatre coins du monde. Les plus vaillants (et probablement les plus wild) d’entre vous se rendront au Club Soda pour le Hard Ball, en association avec le Fetish Weekend de Montréal. Plaisir garanti sous toutes ses formes (les plus acceptables il va s’en dire!).

Finalement, si vous ne deviez participer qu’à un seul événement, ce devrait être celui du dimanche soir. Le party Black & Blue, qui regroupe quelques milliers de danseurs, est sans aucun doute un des meilleurs partys organisé à Montréal, et ce depuis les débuts du festival. Divisé en 2 salles (une bleue, une noire), le party regroupera de très grosses pointures de l’industrie, dont Sander Van Doorn, David Morales et Stephan Grondin.


Consultez la programmation officielle du Black & Blue pour obtenir
tous les détails concernant l’ensemble des événements satellites.

Visitez le bbcm.org pour connaître les points de vente et les
différents forfaits disponibles pour le festival.


 

  Envoyer cet article

Le festival Black&Blue

UNE PROGRAMMATION À COUPER LE SOUFFLE

L’événement, qui s’adresse à un public gai averti, se déroule une fois de plus principalement dans l (...)

Publié le 27 septembre 2012

par Olivier Gagnon