Diplomatie

Le Canada a aidé un grand nombre d'homosexuels iraniens à émigrer

Hector Cartier
Commentaires

Le Canada a aidé un « grand nombre » d'homosexuels iraniens à émigrer, a indiqué vendredi le ministre des Affaires étrangères John Baird.

Le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration Jason Kenney « travaille avec des groupes qui sont actifs dans ce domaine et on a aidé un grand nombre de personnes à venir au Canada », a affirmé M. Baird en réponse à une question, après avoir prononcé un discours consacré aux « valeurs canadiennes » et à leur défense par la diplomatie du pays.

Son intervention en français devant le Conseil des relations internationales de Montréal, un organisme sans but lucratif réunissant universitaires, hommes d'affaires et responsables politiques, a porté notamment sur la promotion de la femme et de ses droits ainsi que sur la condition des homosexuels.

« Trop de pays ont actuellement des lois régressives et punitives qui criminalisent l'homosexualité », a-t-il estimé, citant notamment l'exemple d'un militant homosexuel ougandais, l'enseignant David Kato, battu à mort l'an dernier.

Interrogé une nouvelle fois sur les raisons qui l'ont amené à suspendre la semaine dernière les relations diplomatiques avec Téhéran, le chef de la diplomatie a répété qu'il n'avait reçu « aucune information préalable sur une action militaire quelconque », dans une allusion à une possible opération israélienne contre les installations nucléaires iraniennes.

Il a évoqué avec insistance l'insécurité de l'ambassade canadienne à Téhéran (fermée depuis) et l'absence de toute protection de la mission diplomatique de la part des autorités iraniennes, alors que des violences meurtrières continuaient de secouer vendredi plusieurs pays du Proche-Orient après la diffusion d'un film dénigrant l'islam.

 

  Envoyer cet article

Diplomatie

Le Canada a aidé un grand nombre d'homosexuels iraniens à émigrer

Le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration Jason Kenney « travaille avec des groupes qui sont (...)

Publié le 19 septembre 2012

par Hector Cartier