DJ School Montreal

Se faire plaisir, apprendre, se perfectionner

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

On pense souvent que les DJ sont nés comme cela ou ont appris sur le tas en commençant sur une vieille table tournant dans le sous-sol d’un bungalow. Ce n’est pas faux. Et comme c’est en pratiquant que l’on devient DJ, nombreux sont ceux qui sont des autodidactes. Mais les technologies évoluent rapidement, les possibilités de créer son propre son, sa propre signature se multiplient et il n’est pas toujours évident, d’une part, de rester en contact avec ces évolutions et, d’autre part, de se familiariser avec l’utilisation des nouvelles technologies.

Et, de plus, le métier est de plus en plus demande, partys, festival, soirées corporatives, bars et autres discothèques. On aime les DJ pour l’ambiance qu’ils peuvent créer du haut de leur perchoir électronique.

DJ AnimA a eu cette idée de créer un studio-école et d’offrir des formations à ceux et celles qui ont le goût de mieux connaître ce métier. « Je n’avais aucune formation au départ. J’ai appris grâce à d’autres DJ », confie DJ AnimA. « En fait, j’enseignais la guitare, mais la musique électronique me passionnait. C’est après des années de pratique que l’idée m’est venue d’ouvrir une école. Et je pense que c’est la seule au Canada ».

Trois formations de 42 heures sont proposées, pour les débutants, les intermédiaires, et les avancés. DJ School Montréal possède son propre atelier de production pour ceux qui veulent faire leurs propres compositions électroniques. « Nous avons tous les logiciels que nous mettons à la disposition de nos étudiants, et nous les accompagnons dans la création de leurs propres compositions ».

Si beaucoup de personnes souhaitent devenir DJ, est-ce abordable ? Pour DJ AnimA, bien sûr. « Nous avons calculé le prix des cours sur ceux pour des cours de musique et de danse. Pour une personne, c’est 35 $ de l’heure, et pour des groupes de 2 à 4, les prix s’échelonnent entre 20 et 25 $ de l’heure ce qui est très abordable ». Et des femmes sont de plus en plus intéressées par ce métier à l’instar de quelques-unes qui sont devenues de véritables vedettes et qu’on appelle parfois affectueusement les DJettes.

Et d’ailleurs, l’école a déjà accueilli des vedettes qui cherchent à multiplier et diversifier leur talent. Ainsi la porn star québécoise, Pierre Fitch, a profité de l’enseignement de la DJ School Montreal et n’hésite pas à associer son image et son nom à la promotion de l’école.

Si le DJ est né au début des années quatre-vingt-dix dans le monde marginal des partys raves, il a aujourd’hui une reconnaissance artistique au même titre que d’autres formes d’art.

DJ School Montréal Tél. : 514-952-5990
info@djschoolmontreal.ca www.djschoolmontreal.ca


 

  Envoyer cet article

DJ School Montreal

Se faire plaisir, apprendre, se perfectionner

Et, de plus, le métier est de plus en plus demande, partys, festival, soirées corporatives, bars et (...)

Publié le 04 septembre 2012

par Denis-Daniel Boullé