La nouvelle campagne de la CCGQ

VIENS DANS MA CHAMBRE!

Michel Joanny-Furtin
Commentaires

Toute une invitation! Et c’est avec ce slogan que la Chambre de commerce gaie du Québec va communiquer dans les prochaines semaines pour développer son membership et son image de marque.

«Nous voulions une campagne surprise, qui joue sur l’humour, un jeu de mots, une campagne sexy sans être vulgaire, qui brise l’aspect sérieux du business d’une chambre de commerce en créant une interrogation et l’envie d’en savoir plus», explique Paul Charoy, V.-P. Communications de la CCGQ.

Pour ce faire, un oreiller sera un symbole efficace, facilement identifiable, à la fois drôle et efficace en jouant sur le double sens. «L’objet en tant que tel peut-être conjugué sous forme de différent gadgets et outils de communications…»

Le lancement de cette campagne s’est faite en plusieurs étapes en commençant par le 6@8 mensuel de la Chambre avec Fierté au travail le 16 août dernier, la journée communautaire du 18 où les béné-voles de la Chambre ont distribué des tracts en forme d'accroche- portes comme dans les hôtels, et le défilé de la Fierté avec un ma-gnifique lit comme char allégorique entouré de supporters enthou-siastes dansant au son des mixes du DJ DanYUL. Une vidéo suivra en septembre sur les réseaux sociaux et le site de la CCGQ; puis d’autres actions de communications pendant l’automne et à l’approche des fêtes comme la mise en vente d’accessoires sur le thème de l’oreiller.

Prise de position contre les agressions
Par voie de communiqué, le Conseil d'administration de la Chambre de commerce gaie du Québec, est intervenu sur l’agression homophobe dont ont été victimes à Paris, Claire Giroudeau, membre du conseil d’administration de la Chambre où elle siège comme vice-présidente aux effectifs, et sa conjointe Marie-Ève Baron.



«En affaires, la différence est un atout, une valeur concurrentielle. Pourquoi en est-il autrement dans les relations interpersonnelles ? (...) Lorsqu'un des membres de la CCGQ est victime d'un geste homophobe, transphobe, c'est toute la communauté LGBT qui recule d'un pas dans ce combat au droit à la différence. (…) Le respect de l'autre, de la différence et du droit à être soi-même en tout lieu et tout moment, prend toute son importance », a-t-il déclaré en leur témoi-gnant toute sa solidarité au nom de la CCGQ dans cette épreuve. Le texte intégral de ce message est accessible sur notre site www.fugues.com

Deux en un
Deux événements réunis pour n'en faire plus qu'un, les 6@8 CCGQ et ProFierté de Fierté au Travail Canada se sont rejoints dans le cadre de la semaine de la Fierté à Montréal le jeudi 16 août dans un lieu peu commun pour la Chambre puisqu’il s’agissait de l’Astral, la Maison du Festival de Jazz au 305, rue Sainte-Catherine Ouest dans le Quartier des spectacles. Intitulé le Collectif d’Affaires, il s’agissait de faire passer le message à tous les membres des deux organismes: «Affichez vos vraies couleurs!»

Dès l’ouverture des inscriptions quelques semaines auparavant, la soirée s’annonçait à guichets fermés. Il a fallu gérer le nombre d’entrées et de sorties afin de répondre à la demande. En effet, plus de 220 personnes étaient présentes pour célébrer la Fierté et réseauter, même si l’ambiance semblait plus à la fête et au partage. Soigneusement choisis par Martine Roy, membre du C.A. de Fierté au Travail, deux artistes, la chanteuse Shantal Maure, et Grégory Cecchin-Léger, «tra-vesti vocal», comme il se nomme lui-même, ont ponctué la soirée de leurs talents.



Parmi les invités, on notera la présence exceptionnelle du vice-consul des États-Unis, Lawrence D. Pixa. «Cette soirée était un bel engagement de la communauté d’affaires de s’assembler», a commenté Marc-Antoine Saumier. «Intégrer la fierté et la diversité dans le monde du travail est important et ce, autant pour les membres de la communauté LGBT que ses alliés. Ces derniers en sont souvent les fers de lances dans les grandes entreprises pour dire qu’il faut s’impliquer et être soi-même pour apporter le meilleur de nous-mêmes au travail. Et la CCGQ encourage grandement cela.

 

  Envoyer cet article

La nouvelle campagne de la CCGQ

VIENS DANS MA CHAMBRE!

«Nous voulions une campagne surprise, qui joue sur l’humour, un jeu de mots, une campagne sexy sans (...)

Publié le 04 septembre 2012

par Michel Joanny-Furtin