Des conférences

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Cette année, Fierté Montréal a organisé un nouveau volet dans la longue liste des événements qui jalonnent la semaine de la Fierté. Une façon de faire le point sur les enjeux actuels et de prendre du recul par rapport à ce que vivent les communautés LGBT ici au Québec, mais aussi ailleurs sachant que la lutte pour la reconnaissance de nos communautés ne peut se limiter aux frontières de la province. Fait à noter, personne n’a été oublié dans ce cycle, le sida, les personnes trans, les immigrants LGBT, et bien entendu les lesbiennes. Selon Jean-François Perrier de Fierté Montréal « Chaque conférence a accueilli une quarantaine de participants, ce qui est pour une première édition un succès qui nous encourage à reconduire l’événement l’an prochain ». Entre l’expérience de Marie-Ève Baron, ingénieure et transsexuelle dans le monde du travail, les difficultés rencontrées par les candidats LGBT à l’immigration, ou encore l’histoire du mouvement lesbien au Québec et plus particulièrement à Montréal, la série de conférences a permis aussi de tisser des liens entre des participants plus particulièrement impliqués dans ces thématiques et les conférenciers. Pour Jean-Luc Roméro, coprésident invité de Fierté Montréal pour l’année 2012, et conférencier, l’exercice a été très positif dans la comparaison de l’évolution des droits en France et de celle au Québec. Il a souligné combien le Québec était en avance au regard de ce qui se passait dans l’Hexagone. Il a réitéré son engagement et appelé à un engagement encore plus grand dans la lutte contre le sida et les dommages auxquels on assistait dans les pays occidentaux.