Madonna

Des voyous à l'origine de la protestation à l'Olympia

Hector Cartier
Commentaires

Madonna affirme sur son site officiel que les personnes qui l'ont huée et insultée à la fin de son concert à l'Olympia jeudi sont « quelques voyous » sans rapport avec ses fans.

« Malheureusement, à la fin du concert - après que j'ai quitté la scène - quelques voyous, qui n'étaient pas mes admirateurs, se sont précipités et ont commencé à jeter des bouteilles en plastique en prétendant être des fans en colère », écrit-elle dans un bref billet fermé aux commentaires.

« La presse s'est focalisée sur cela et non sur l'aspect joyeux de l'événement. Mais rien ne pourra confisquer ni gâcher ce moment si particulier pour moi et pour mes admirateurs », conclut-elle.



Parallèlement, le site américain d'information TMZ, rapporte, sur la foi de fans présents au concert, que « seule une dizaine de personnes » étaient à l'origine des protestations. Ces spectateurs auraient, selon le site, brandi des pancartes préparées à l'avance, « en soutien à Marine Le Pen », la présidente du Front National (FN), qui a porté plainte contre Madonna.

La vedette avait de nouveau projeté le 14 juillet au Stade de France le clip vidéo montrant brièvement Marine Le Pen affublée d'une croix gammée sur le front. TMZ cite également des « sources policières » selon lesquelles « l'émeute » aurait été « préparée à l'avance par un petit groupe de personnes », sans toutefois fournir de précisions.

Contactés par l'AFP, ni la police, ni le producteur français de Madonna, ni l'Olympia n'ont souhaité faire de commentaires.

Quelques vidéos postées sur YouTube montrent des spectateurs restés dans la salle après le concert, faisant des bras d'honneur et brandissant des pancartes injurieuses comme « Accro à nos dollars" mais sans aucune mention politique ou idéologique.

Jeudi soir, à l'Olympia, le public a ovationné Madonna pendant tout son concert, mais une fois le rideau tombé, moins de 50 minutes après le début, certains spectateurs ont crié « remboursez » et l'ont insultée, jugeant la prestation trop courte au vu du prix des places (de 90 à 276 euros). S'en est suivi un déferlement de colère sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, la porte-parole de Madonna a déclaré que la chanteuse avait fourni « un effort considérable » sur le prix, précisant que le spectacle avait coûté « près d'un million de dollars ».

« Madonna a déjà fait une poignée d’événements de ce type en club dans le passé, et ils ne duraient jamais plus de 45 minutes », a-t-elle ajouté.

 

  Envoyer cet article

Madonna

Des voyous à l'origine de la protestation à l'Olympia

« Malheureusement, à la fin du concert - après que j'ai quitté la scène - quelques voyous, qui n'éta (...)

Publié le 31 juillet 2012

par Hector Cartier