Samedi 18 août

Journée communautaire : une grande vitrine à ciel ouvert

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Avec le défilé, la journée communautaire est un des événements phare de la semaine de Fierté Montréal. Avec plus de 120 organismes attendus, cette journée témoigne de l’ampleur et de la vigueur des organismes qui œuvrent auprès des communautés LGBT à l’échelle de la province.

Placée sous le signe de la convivialité et des échanges, la journée communautaire remporte toujours un vif succès partagé aussi bien par les visiteurs que par les organismes présents. Cette année, elle aura lieu le samedi 18 août de 11 h à 17 h, bien entendu dans le Village, et commencera par la Marche des femmes, une première cette année. Cette marche traversera le Village de la rue Champlain à la rue St-Hubert.



«Nous avons la chance d’avoir assez d’espace pour accueillir tous les groupes et les partenaires, ce qui fait que la circulation d’un kiosque à l’autre se fait très facilement», témoigne l’organisateur de la journée communautaire, Jean-François Perrier. «Cette année encore, nous attendons autant d’organismes sinon plus que l’année dernière ». Des groupes sportifs aux groupes militants, en passant par les associations d’écoute et d’entraide, sans oublier les réseaux LGBT qui sont implantés aussi bien dans les syndicats que dans la fonction publique et même dans les entreprises privées, chacun pourra constater l’engagement d’une grande partie de ces organisations à inscrire dans l’espace social les réalités LGBT. Et puis, qui sait, certains et certaines parmi les visiteurs auront peut-être aussi le goût de s’investir comme bénévoles auprès d’un organisme correspondant à leur expérience.

Depuis la première édition de Fierté Montréal, le volet santé a été mis de l’avant. Pour cette édition, les kiosques des organismes et des cliniques sont regroupés sur la rue Ste-Catherine entre les rues St-Christophe et St-André – partie de la rue Ste-Catherine rebaptisée pour l’occasion l’Avenue verte. «Il y a déjà beaucoup de confirmations. En plus des organismes Sida et de lignes d’écoute, nous avons aussi un kiosque de chiropraticiens», explique Jean-François Perrier.



Cette année, le Cocktail communautaire qui clôture la journée se déroulera au Parc Émilie-Gamelin à 18 h. Le Conseil québécois des gais et lesbiennes (CQGL) en profitera pour lancer sa troisième campagne de sensibilisation avec une thématique rappelant que les gais, les lesbiennes, et les trans ne sont pas seulement définis par leur orientation ou identité sexuelle, mais qu’ils ont des familles, qu’ils sont aussi des employés ou des professionnels. Des cartes postales et des affiches seront mises à la disposition du public.

Et puis, à la fin de la journée, on pourra rester dans le Parc Émilie-Gamelin et assister au spectacle C’est la fête! de Michel Dorion, qui sera riche en surprises de tout genre.


Venez rencontrer l’équipe de Fugues

Pour l’équipe de Fugues, cette journée communautaire l’occasion de prendre un bain de foule et de rencontrer les militants et partenaires naturels du magazine, de même que les lecteurs réguliers. Ce sera également l’occasion pour les lecteurs qui le désirent de répondre à un questionnaire qui permettra de mieux les connaître et d’en savoir plus sur leur appréciation générale du magazine et leur habitudes au niveau du web. Tous ceux et celles qui répondront à ce sondage se mériteront des prix de toutes sortes : DVD, certificats cadeaux, cupcakes, livres, t-shirts et autres gadgets. Un grand tirage aura également lieu à 17h. 6 Hector Cartier


Le kiosque de FUGUES sera positionné sur la rue Sainte-Catherine, entre les rues Amherst et Wolfe.

SONDAGE FUGUES — Il sera également possible de répondre au sondage 2012 de Fugues, entre le 3 août et le 3 septembre, en visitant le site Fugues.com ou la page Facebook de Fugues. Des liens directs seront possible via l’infolettre de Fugues.

 

  Envoyer cet article

Samedi 18 août

Journée communautaire : une grande vitrine à ciel ouvert

Placée sous le signe de la convivialité et des échanges, la journée communautaire remporte toujours (...)

Publié le 26 juillet 2012

par Denis-Daniel Boullé