Prévention VIH/sida

Pas de campagne nationale de prévention du VIH atour du 1er décembre?

Yves Lafontaine
Commentaires

Hier, le 24 juillet, le responsable des campagnes nationales de prévention de la santé au Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) annonçait aux directeurs de santé publique du Québec qu’il ne serait pas possible pour le ministère cette année de présenter une campagne de communication nationale dans le cadre du 1er décembre. Une mauvaise nouvelle qui tombe alors que la conférence internationale de lutte contre le sida bat son plein à Washington.

«Par la présente, je vous informe que le ministère de la Santé et des Services sociaux ne pourra pas rencontrer ses obligations habituelles en ce qui a trait aux campagnes de communication en prévention des ITSS cette année, indiquait dans la directive envoyée André Dontigny, directeur du développement des individus et de l’environnement social du Ministère de la Santé et des Services sociaux. «J'estime important de vous faire part de cette information afin de vous permettre d'ajuster la planification de vos activités en prévention des ITSS en conséquence. En effet, nous avons été informés que pour des raisons financières, il ne sera pas possible de présenter, comme par le passé, une campagne de communication à l'occasion de la Journée mondiale sida du 1er décembre ainsi que des campagnes auprès des jeunes et des adultes. Nous vous invitons tout de même à mener les activités jugées opportunes au niveau régional à l'occasion de la Journée mondiale sida.»

Alors que la conférence internationale de lutte contre le sida bat son plein à Washington, et qu’on y parle beaucoup de résurgence du VIH au sein du groupe des hommes ayant des relations avec d’autres hommes, le moins qu’on puisse dire, c’est que la nouvelle surprend. D’autant plus que l’argument utilisé, celui de la réduction des budgets ne tient pas longtemps la route quand on sait que chaque personne sous thérapie nécessite, en moyenne, des déboursées de plus de 20 000$ par année.

Il est à prévoir que dans la période «quasi» électorale qu’on se trouve et à moins d’un mois du défilé de la fierté, des pressions se feront sur les différents partis pour qu’ils prennent position sur la question.

 

  Envoyer cet article

Prévention VIH/sida

Pas de campagne nationale de prévention du VIH atour du 1er décembre?

«Par la présente, je vous informe que le ministère de la Santé et des Services sociaux ne pourra pas (...)

Publié le 25 juillet 2012

par Yves Lafontaine