Jeudi 2 aout — spectacle

STEFIE SERA DU PARTY

Michel Joanny-Furtin
Commentaires

«J’avais déjà participé à Divers/Cité à titre de DJ, il y a une dizaine d'années. Ma rencontre avec Marleen Ménard remonte à cet épisode. Mais y participer en tant qu’auteur-compositeur-interprète, c’est une première invitation. Je n'avais aucune raison de dire non»», explique Stefie Shock.

«Pour mon set, on a prévu deux chansons, et un duo n'est pas impossible. Marleen est une vraie fan, pour le choix des tounes, elle m’a fait une suggestion et une demande spéciale…» À découvrir le 2 août sur la scène du quai Jacques-Cartier, dès 20h.

«Quels sont mes poètes préférés? En fait, peu d’auteurs m'inspirent. Ce sont plutôt les compositeurs, car pour ce qui est des paroles, écrire est toujours très personnel», affirme Stefie Shock. «Mes textes sont souvent des amalgames de choses personnelles, vécues par moi ou par d’autres, des observations personnelles. Je fabrique des histoires autant réelles qu’ima-ginaires. Pour moi, ce sont surtout des histoires d’êtres humains. Ce que je recherche, c’est de créer une émotion. Dans ce sens, j’aime la contradiction entre un texte qui n'est pas nécessairement très joyeux avec une musique lumineuse.»

«En musique, ce sont des styles, des morceaux qui m’inspirent, mais il y en a tellement. Je suis sensible à la musique des Antilles, et plus particulièrement à la musique d'Amérique du Sud, la musique colombienne; ce sont des compositeurs brillants. En fait», avoue-t-il dans un rire, «il y a peu de styles de musique qui ne m'intéressent pas. Les musiques que j'écoute sont toujours très rythmées, très dansantes… chaloupées, c'est de la musique qui groove», précise Stefie Shock. «J’ai été DJ activement pendant 10 ans et je le suis encore, et ce que j’aime partager ce sont des musiques vibrantes, rarement déprimantes. Ça me plaît et il y a longtemps que je compose de cette manière-là. Des gais et des lesbiennes, j’en croise parfois dans le milieu dans lequel je travaille. Je ne me sens pas vraiment concerné et je ne me suis jamais prononcé sur l’un des débats LGBT, explique Stefie Shock, parce que pour moi, il n’y a pas de distinction. Je ne parle jamais de ''ce public-là''. Je sais seulement que pendant Divers/Cité, c'est une clientèle majoritairement gaie et ben ben cool pour faire le party…»

1, boulevard des Rêves , le jeudi 2 août à 20h (DJ?Sandy Duperval dès 18h). Scène Loto-Québec, Quai Jacques-Cartier, Vieux-Port de Montréal

 

  Envoyer cet article

Jeudi 2 aout — spectacle

STEFIE SERA DU PARTY

«Pour mon set, on a prévu deux chansons, et un duo n'est pas impossible. Marleen est une vraie fan, (...)

Publié le 25 juillet 2012

par Michel Joanny-Furtin