20e anniversaire du Saloon

Une soirée exceptionnelle !

André-Constantin Passiour
Commentaires

Le 20 juillet dernier, le soleil brillait de tous ses feux sur une terrasse qui, déjà peu après 17h, était déjà passablement pleine de gens, d’invités, venus célébrer l’anniversaire du resto Saloon, qui est devenu au fil des ans une véritable institution au cœur du Village gai de Montréal. Il est, en effet, rare qu’un commerce perdure aussi longtemps… Près de 400 invités étaient inscrits sur les listes. Nul besoin de dire que Philip Demers, propriétaire depuis 2001, était aux anges…

Vêtue d’une longue robe fleurie jaune et rouge très chatoyante, chapeau assorti surmonté d’une énorme fourmi, Madame Simone accueillait les convives. Ceux-ci se voyaient remettre, illico, une coupe de mousseux entre les doigts, cela commençait bien…



Des personnalités, des artistes, d’autres commerçants du Village, mais aussi des amis, des parents et des clients réguliers s’engouffraient dans l’espace dénudé de tables pour l’occasion, alors que la terrasse débordait carrément sur la rue vers 20 h.





Les créateurs Denis Gagnon et Zïlon étaient présents, mais aussi Bernard Plante (directeur général de la Société de développement commercial du Village), Pascal Lefebvre (directeur général de l’Apollon) ou encore, entre autres, Emilian Manole, maintenant propriétaire du Picapica, mais anciennement du Saloon… On pourrait rajouter, etc., etc., etc., tellement l’on reconnaissait des frimousses ici et là…



Au moment de notre passage, le DJ Rich Spence, un sympa Britannique résidant au Québec depuis un an, était aux tables tournantes. Par la suite Steve Aries et Paskal Daze devaient prendre la relève pour faire danser les fêtards jusqu’à 3 h… Des artistes de cirque amusaient et émerveillaient les invités avec leurs cabrioles, acrobaties et tours de jonglerie.





Bref, une soirée qui restera mémorable pour bien des gens — à preuve la myriade de commentaires positifs et élogieux laissés sur Facebook.com — et pour Philip Demers en particulier lui qui avait revêtu, exceptionnellement, un veston ajusté qui le rendait encore plus craquant.

 

  Envoyer cet article

20e anniversaire du Saloon

Une soirée exceptionnelle !

Vêtue d’une longue robe fleurie jaune et rouge très chatoyante, chapeau assorti surmonté d’une énorm (...)

Publié le 25 juillet 2012

par André-Constantin Passiour