FIERTÉ — Party PIG, le 18 août

LA SOIRÉE OFFICIELLE DE TOUS LES FÉTICHES, POUR HOMMES SEULEMENT!

Olivier Gagnon
Commentaires

Les amateurs de fétiches de toutes sortes se donneront rendez-vous le samedi 18 août prochain pour une nouvelle édition de l’événement PIG, le party kink officiel de la Fierté Montréal 2012.

Présenté dans l’ambiance dark et sexy des Katakombes, le party promet d’être mémorable, grâce, entre autres, à la présence du DJ Patrick Guay, bien connu de l’univers fétiche montréalais. On nous annonce aussi de nombreuses surprises, dont des performances qui risquent d’en laisser plusieurs sur leur faim… Mais le fétichisme n’est pas seulement une occasion de regarder, c’est aussi l’occasion de vivre l’expérience, que vous soyez soumis ou dominant.

Ghislain Rousseau, un des organisateurs de l’événement, promet un party très mâle, où les odeurs de cuir, de latex et de rubber se mêleront à celles des 500 hommes réunis sous la Station Postale C. «Les partys PIG sont une occasion de célébrer la masculinité sous toutes ses formes. De bear à twink, tous sont là pour avoir du plaisir et s’amuser», d’affirmer celui qui a été élu M. Cuir en 2011. Et n’oubliez pas : vous devez laissez votre attitude à la porte, vous abstenir de votre surplus de parfum le temps d’une soirée et suivre le code vestimentaire obligatoire. L’occasion parfaite de porter votre plus beau jockstrap!

Pas encore convaincu que la soirée PIG sera l’événement de la Fierté? Rendez visite à l’équipe de la boutique Fétiche Armada, qui organise d’ailleurs le party, pour oser vous procurer votre premier harnais. Et pourquoi ne pas participer, début septembre, à leur prochain party BlacKKnighT? Aucune excuse possible, vous aurez déjà été conquis!

Party PIG, party kink officiel de la Fierté Montréal, 18 août, 22 heures, Katakombes.

 

  Envoyer cet article

FIERTÉ — Party PIG, le 18 août

LA SOIRÉE OFFICIELLE DE TOUS LES FÉTICHES, POUR HOMMES SEULEMENT!

Présenté dans l’ambiance dark et sexy des Katakombes, le party promet d’être mémorable, grâce, entre (...)

Publié le 23 juillet 2012

par Olivier Gagnon