Lutte contre l'homophobie

Des intégristes religieux prévoient qu’ils seront les victimes du RAH

Chantal Cyr
Commentaires

La mise en place par Gai Écoute d'un registre en ligne des actes homophobes fait frémir les fondamentalistes chrétiens, qui délirent sur une liste noire qui les viserait bientôt.

Gai écoute vient de lancer un registre des actes homophobes. Ce système permettra à toute personne victime de discrimination, de violence ou d'intimidation de dénoncer anonymement des faits. Les données, récoltées par téléphone, courriel, courrier ou via un formulaire accessible en ligne, seront utilisées pour documenter des rapports annuels, qui paraîtront d'ici deux ans. La police municipale de Montréal est partenaire de l'opération. Le registre servira à cerner le nombre de personnes qui sont victimes d’actes criminels» liés à l'homophobie.

Se sentant visés, les fondamentalistes chrétiens du portail américain Lifesite ont dénoncé sur l'initiative et le soutien apporté par le ministère québécois de la Justice.

Le site donne la parole à une association inconnue familialiste et anti-avortement du Québec, qui dénonce le nouveau dispositif comme un «moyen d'instaurer un climat d'oppression et de peur chez ceux qui désapprouvent les opinions du mouvement homosexuel au Québec».

«Quiconque penserait que l'acte homosexuel est moralement inacceptable risque de se retrouver sur une liste, dont le but est, d'après moi, de punir», soutient le président de Campagne Québec Vie, Georges Buscemi. «C'est le début d'une persécution douce».

 

  Envoyer cet article

Lutte contre l'homophobie

Des intégristes religieux prévoient qu’ils seront les victimes du RAH

Gai écoute vient de lancer un registre des actes homophobes. Ce système permettra à toute personne v (...)

Publié le 20 juin 2012

par Chantal Cyr