Au Pain Perdu

Le petit bonheur du Plateau

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Au Pain Perdu, c’est un charmant restaurant sur De La Roche dont la réputation s’est faite autour de ses petits-déjeuners, sa grande spécialité et autour de son buffet pour des groupes le soir. À la tête, trois associés, Annie, Yannick et Patrick, le cuisinier, qui bien avant d’assurer la destinée d’Au Pain Perdu, avait déjà travaillé dans ce lieu depuis de nombreuses années qui portait dans un temps pas si lointain le nom de Pistou Déjeuner. Une évolution en douceur pour rester fidèle au concept, des petits-déjeuners copieux et variés dans une ambiance conviviale et amicale.

Pour Annie, les raisons du succès tiennent en trois expressions : le tout fait maison, la qualité et la fraîcheur des produits servis, et la rapidité du service. Tout ce que nous recherchons quand nous franchissons les portes d’un restaurant. Le trio met un point d’honneur à ce que tout soit préparé dans la cuisine. « Il n’y a pas un plat qui ne soit pas fait par l’équipe. Les sauces, comme celle des œufs bénédictine par exemple, ou encore pour le buffet le gravlax de saumon à l’aneth et la bavette marinée à l’anis étoilé, sont l’œuvre de Patrick». Et puis, c’est au marché Jean-Talon que les associés s’approvisionnent. «Nous privilégions les produits locaux, car au Québec nous avons d’excellents produits du terroir que nous souhaitons mettre en valeur», explique Annie.

Et bien entendu, on peut choisir pour varier avec les crêpes et le pain doré le matin, le pain perdu à partir d’une tranche épaisse de pain brioché.

La clientèle est très variée en âge et ne vient pas seulement du Plateau. Des clients qui se sont installés dans d’autres quartiers ou encore en banlieue reviennent régulièrement pour le petit-déjeuner en fin de semaine. Les autres jours, la clientèle est plus locale, et il n’est pas rare que des réunions de travail ou d’affaires se fassent autour d’une bonne assiette succulente pour démarrer la journée puisque le restaurant dispose de deux étages ce qui permet des rencontres plus privées.

Et puis le concept du buffet qui remporte un succès grandissant. Il fallait y penser. Le soir et sur réservation, un groupe (de 20 à 55 personnes) peut bénéficier de tout l’espace pour un party de bureau, de fêtes d’anniversaires ou de fin d’année, ou pour toute autre occasion. Pour 35 $ par personne, un choix varié de plats de l’entrée jusqu’au dessert qui tient compte aussi des exigences de chacun, comme des plats végétariens. Les clients peuvent se déplacer sans être obligés de conserver leur place à table du début jusqu’à la fin du repas. Ils peuvent aussi se resservir à leur guise et même venir avec leur musique, puisque le lieu leur est réservé. Une formule gagnante puisque comme le confirme Annie, il y a déjà des réservations pour le temps des fêtes…

La vocation de ce local semble inscrite dans l’histoire puisque des photos des années trente, montre un restaurant casse-croûte. Au Pain Perdu continue donc la tradition. Mais à l’heure d’internet, il suffit d’aller sur le site pour réserver pour le buffet en cliquant sur les plages d’un calendrier ou encore plus traditionnellement en téléphonant.

Pour des partys de fins d’année ou de bureau, Au Pain Perdu demande à être pris en considération sachant chacun.

AU?PAIN?PERDU. www.aupainperdu.ca aupainperdu@hotmail.fr
Questions et Réservation : Yannick Faucher 514-571-8005


 

  Envoyer cet article

Au Pain Perdu

Le petit bonheur du Plateau

Pour Annie, les raisons du succès tiennent en trois expressions : le tout fait maison, la qualité et (...)

Publié le 20 juin 2012

par Denis-Daniel Boullé