5e édition

Une fierté qui se partage avec tous

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Est-il possible pour une ville d’être gaie ? La réponse est oui ! Montréal la belle, l’audacieuse, la passionnée et la passionnante, s’offre comme l’un des endroits le plus gai au monde encore plus que d’habitude lors des célébrations de Fierté Montréal qui se dérouleront du 13 au 19 août.

Le clou des festivités reste, évidemment le défilé. Aucun changement cette année, le trajet se fera le dimanche 19 août sur René-Lévesque à partir de la rue Guy jusqu’à la rue Sanguinet. Le thème en est : Notre Drapeau, notre fierté. Une façon colorée de souligner la vivacité des communautés LGBT. Des parapluies au maillot de bain, tout prendra les couleurs de l’Arc-en-ciel, jusqu’au maquillage des participants. Le défilé reste le jour où les communautés LGBT investissent ensemble la ville. Une journée que de nombreux Montréalais et Montréalaises apprécient autant que le défilé de la Saint-Patrick.?? Cette année, les porte-parole seront l’homme politique français, Jean-Luc Roméro, fondateur en France d’Élus contre le sida, et très actif pour tout ce qui touche aux droits de la personne, et l’ex-joueur de l’Impact de Montréal David Testo, qui a dévoilé son homosexualité publiquement, l’hiver dernier.?

Cette année les festivités commenceront une journée plus tôt, soit le 13 août par une programmation de films de filles, des courts métrages, à la Cinémathèque québécoise. Le 14 août, il y aura une soirée Pink28 spéciale de réseautage de femmes professionnelles, en collaboration avec Fierté Montréal.

Fierté Montréal a toujours misé sur trois axes essentiels, les droits humains, la justice et la culture. Au cours de cette semaine, deux séries de conférences sont annoncées pour les 14 et 15 août. On y parlera des droits LGBT d’ici, mais d’ailleurs aussi, entre autres avec Bill Urich et Jean-Luc Roméro. Le militantisme féminin, sous plusieurs formes, sera également abordé par, entre autres, Marie-Ève Baron. Encore une fois, la Cinémathèque québécoise sera mise à contribution en accueillant des rencontres qui débutent à 18h.

La Place Émilie-Gamelin accueillera tous les jours et surtout les soirs des spectacles et des présentations ouverts à tous et à toutes. Dès le 15 août, les événements se succèderont sur la Scène TD Musique, à commencer par une prestation de DJ Gigi L’Amore qui réchauffera l’auditoire pour un spectacle intitulé Génération Boomers et mettant en vedette les Patsy Gallant, Michelle Richard, oui, oui, en chair et en os, Gilles Girard du groupe Les Classels, etc. Bref on s’amusera ferme du côté des baby-boomers, mais pas uniquement…

Le 16 août, de 9 h à 14 h, Fierté Montréal réitérera la Fête des enfants qui avait connu un grand succès l’année dernière. Structures gonfla-bles, artistes invités, maquillage, il y aura plusieurs activités pour les familles LGBT… Le 16 août, à midi, la Place Émilie-Gamelin sera le théâtre de la levée protocolaire du drapeau arc-en-ciel marquant ainsi le début des festivités.

L’artiste multidisciplinaire Jean-Pierre Pérusse monte une exposition d’artistes LGBT ou gay friendly, le Café des arts. Peintures, sculptures, photographies, les artistes laissent libre court à leur passion pour exprimer leur sentiment d’appartenance à la communauté LGBT. Débutant jeudi, le Café des arts se termine le dimanche et expose les oeuvres sous les arbres sur la Place Émilie-Gamelin. Cette année, en plus des créations d’artistes LGBT, on aura droit à une exposition de photos telle qu’organisée par la Fondation Émergence (le lieu reste à confirmer).

Décidément, le jeudi est une journée très chargée puisque, dès 19 h, Dream Académie envahira cet espace pour présenter pas moins d’une vingtaine de drag queens, soit la relève ! Par la suite c’est la talentueuse Émily Bégin qui prend possession de la scène avec sa Nuit d’Émily. Véronique Claveau, Benoît Mcginnis, Brigitte Lafleur, François Dagenais, Linda Thalie et Marc Dupré entoureront Émily et son band pour une soirée étoilée… de chansons…

Le lendemain, soit le 17 août, le DJ Mario Léonard accaparera l’estrade, dès 18 h 15, pour faire danser les fêtards avant un spectacle d’humour, de chansons et de musique appelé La Vie en fluo ! Par la suite, à 21 h, un spectacle intitulé Made in Québec sera présenté (les détails seront connus sous peu). À partir de 22 h, le club Apollon sera l’hôte du Party officiel des Boys ! Alors que les amateurs de fétichisme seront conviés à une soirée concoctée par Fétiche Armada (précisions à venir dans notre prochaine édition).

Samedi, après la Journée communautaire qui est un événement phare de Fierté Montréal, et toujours sur le même site, Michel Dorion présentera C’est la fête entourée d’une pléiade de drag-queens, dans la très grande tradition aujourd’hui des fêtes de la fierté. Et le dimanche, le méga T-Dance commencera dès 14 h jusqu’à 23h pour terminer cette semaine sous le signe de la fête.?

Si la fête est à l’honneur, la santé ne sera pas oubliée puisqu’une Course de la fierté de cinq kilomètres se déroulera sur le Mont-Royal, le samedi 18 août, ou encore pour ceux et celles qui voudront relaxer, une Méga session de yoga à la Place Émilie-Gamelin.? ?

Dans les innovations pour cette année, notons la «Marche des filles» qui aura lieu sur la rue Ste-Catherine et le premier Afterhour de Fierté Montréal, appelé Platinium qui se déroulera dans une discothèque du Village. Le nom de celle-ci n’a pas été encore dévoilé.

D’autres soirées sont prévues avec des partenaires pour faire de ce rendez-vous annuel un moment fort de l’été qui démontre l’énergie et la vivacité des communautés LGBT au Québec. Et pour ceux et celles qui auraient encore de l’énergie pour danser et s’amuser, sachez que le party de clôture de Fierté Montréal aura lieu comme l’année dernière au Unity.

En parallèle à ces festivités, il faut noter la tenu de la Fierté littéraire, une série de conférences avec des auteurs gais et lesbiennes, d’ici et d’ailleurs, des rencontres littéraires sous la direction de l’écrivain et journaliste Denis-Martin Chabot, alors que Productions Village Scène offriront une comédie archi sympa sur le monde des saunas gais, Bathhouse : The Musical, sous la direction artistique de Davyn Ryall. 6 Denis-Daniel Boullé,?André C. Passiour et Yves Lafontaine

 

  Envoyer cet article

5e édition

Une fierté qui se partage avec tous

Le clou des festivités reste, évidemment le défilé. Aucun changement cette année, le trajet se fera (...)

Publié le 19 juin 2012

par Denis-Daniel Boullé