L'affaire Magnotta

Luka Rocco Magnotta est arrivé à Montréal

André-Constantin Passiour
Commentaires

Luka Rocco Magnotta, est arrivé lundi à Montréal à bord d'un avion militaire des forces canadiennes en provenance de Berlin. Celui que l’on a appelé le «dépeceur de Montréal» a été escorté par des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) jusqu’à ce qu’il soit remis au SPVM.

Le jeune homme de 29 ans, qui a été cueilli par la police allemande dans un cybercafé de Berlin le 4 juin dernier sans offrir de résistance, n’a pas contesté son extradition par les autorités germaniques.

Né Eric Clinton Newman, Magnotta est le présumé tueur de Jun Lin, un étudiant chinois en génie à l’Université Concordia. Après l’avoir assassiné en mai, il aurait découpé en morceaux l’homme de 33 ans pour, ensuite, expédier certaines parties du corps à des écoles ou des partis politiques. À ce jour, la tête de Jun Lin, n’a pas encore été retrouvée. Magnotta aurait filmé et diffusé la vidéo de ce crime sordide et scabreux…

L'appareil militaire s'est posé sur l'aéroport de Mirabel, au nord de Montréal, peu avant 19H00. A bord, le suspect était escorté par six agents de police de la ville. L'appareil a fait un tour de piste, s'est approché de l'endroit où étaient regroupés les journalistes, derrière un grillage, dans une zone d'ordinaire réservée aux véhicules du personnel de l'aéroport. Puis l'avion a poursuivi son chemin jusque derrière un bâtiment, hors de la vue des médias. Un convoi comprenant plusieurs motos et voitures de police a quitté l'aéroport quelques minutes plus tard vers une destination inconnue. Luka Rocco Magnotta était dans un véhicule banalisé de couleur bordeaux, a constaté un photographe de l'AFP sur place. Le porte-parole de la police, Ian Lafrenière, n'a pas immédiatement précisé où le suspect serait incarcéré.

Luka Rocco Magnotta qui se faisait aussi appeler Vladimir Romanov ou encore Mattia Del Santo, fait face à plusieurs chefs d’accusation, dont meurtre au premier degré (soit assassinat avec préméditation) et outrage à cadavre. La justice pourrait porter, en effet, un chapelet d’accusations reliées à l’envoi des membres du corps de Jun Lin et la diffusion sur Internet de la vidéo dévoilant le meurtre.

 

  Envoyer cet article

L'affaire Magnotta

Luka Rocco Magnotta est arrivé à Montréal

Le jeune homme de 29 ans, qui a été cueilli par la police allemande dans un cybercafé de Berlin le 4 (...)

Publié le 18 juin 2012

par André-Constantin Passiour