Acteur porno

Edji DaSilva : un sexy marseillais !

Marc Antonios
Commentaires
Edji DaSilva est la plus nouvelle recrue du studio Lucas Entertainment! Jusqu’à présent, il est la vedette de trois films, NewCummers et Open Bar, deux productions tournées à Montréal d’ailleurs, et le tout récent Awake filmé en Grèce, en mai dernier, sur la magnifique et enchanteresse île de Mykonos…DaSilva possède un sourire absolument et incroyablement ravageur, des yeux bruns pétillants qui reflètent toute sa joie de vivre et son amour pour le plaisir – comme il le dit si bien dans sa petite vidéo de présentation (sur le site de Lucas Entertainment) – «du plaisir à la française»! Mesurant 5 pieds 6 pouces et pesant 154 lbs, Edji DaSilva se présente avec un corps basané, légèrement velu et des tatouages. Sans être ultra musclé, ses heures passées au gym chaque semaine nous font découvrir un corps bien sculpté, des bras solides et des fesses bien rondes et dures. Ce top aime aussi s’entrainer à piner quelque anus avec son engin de sept pouces… Très viril avec sa barbe foncée, originaire de Marseille, ce beau brun œuvre comme chef de cuisine à Paris.

Voici donc l’entrevue réalisée avec le sulfureux Edji DaSilva il y a à peine quelques jours alors qu’il revenait sur Paris après son séjour à Mykonos.

Bonjour Edji, merci d’abord d’avoir accepté cette invitation de ZIP.

Ça me fait bien plaisir !

Commençons par ce tournage en Grèce pour un film qui s’appelle Awake je crois, est-ce que c’est la première fois que tu allais en Grèce et raconte-nous un peu comment cela s’est passé pour toi?

J’ai déjà été en vacances en Grèce, avec mon ex-copain, c’était à Athènes. Par contre, oui, c’est la première fois que je travaille en Grèce, dans ce cadre-là. C’était la première fois que j’étais plutôt passif devant la caméra. Mais, lors d’autres scènes, je me retrouvais à être le top. Toute l’équipe de Lucas Entertainment a été merveilleuse là-bas à Mykonos. Ce fut un véritable plaisir que de travailler avec eux.

Comment est-ce de travailler avec Michael Lucas et toute l’équipe, cela semble très
international comme groupe, non?


Lucas Entertainment est une vraie famille, nous nous entendons tous très bien et il y a beaucoup de rires et de discussions sur le plateau. Nous travaillons, mais nous nous
amusons aussi. Ils sont très professionnels dans tout ce qu’ils font et ils nous laissent être nous-mêmes…

D’où vient ce look magnifique?

À vrai dire, je ne sais pas. Il est vrai que ma mère est une très belle femme, même
encore aujourd’hui, je crois donc que j’ai hérité de sa gentillesse et de l’impatience
de mon père. C’est peut-être cela que les gens apprécient en moi.

Est-ce pour toi un véritable début dans la porno ou bien tu as fait des scènes ailleurs, pour d’autres maisons auparavant?

J’ai, en effet, travaillé avec Citebeur.com avant,
mais on ne peut définitivement pas comparer cela à Lucas Entertainment.

Il y a de plus en plus d’acteurs français (comme Rémi Delaine, Francois Sagat, etc.) qui jouent dans des productions américaines, comment est-ce que tu vois ça?

Je crois que l’industrie porno est de plus en plus ouverte aux autres pays et aux autres continents. Je crois aussi que, si l’on veut se faire connaître, alors il ne faut pas s’arrêter qu’à la porno qui se fait dans son propre pays et regarder vers d’autres horizons.

Comment as-tu décidé de faire de la porno et est-ce quelque chose à laquelle tu as réfléchi un certain temps avant de t’y lancer?

Je voulais faire de la porno et j’y pensais depuis un bon moment. J’ai eu la chance d’assister à un tournage et c’est là que tout à commencé. Pendant quatre ans, je n’ai pas nécessairement pensé à faire de la porno, puis voilà, une fois que l’on est dedans, c’est difficile de s’arrêter.

Y a-t-il des fantasmes ou des thématiques que tu aimerais réaliser devant la caméra?

Je crois que j’ai réalisé déjà plusieurs fantasmes… J’aimerais en garder quelques-uns pour plus tard. Mais je rêvais de faire une scène avec Jonathan Agassi et c’est maintenant chose faite! Et j’ai
absolument adoré ça!

Mais existe-t-il pour toi une scène de rêve que tu aimerais jouer et avec qui?

Oui, il y a plusieurs acteurs avec lesquels j’aimerais bien tourner une scène, j’ai déjà commencé à les lister… mais il y en a également certains que je n’apprécie pas, mais ça je le garde plutôt pour moi-même…

Quel est ton genre d’homme (que ce soit pour le sexe ou les films)?

J’ai une préférence pour les hommes masculins, avec des yeux brun foncé, de la même grandeur que moi, mais avec une attitude virile.

Est-ce que tu es plus top ou bottom ou plutôt «versatile»??

Je préfère être top, je suis rarement bottom, j’ai fait l’effort d’être bottom à quelques reprises, mais je réserve cela pour les anniversaires ou le jour de la St-Valentin.

Quelle est ta position favorite?

J’aime fourrer à quatre pattes (doggy style) ou encore alors que le gars est couché sur son dos, les pieds relevés et écartés et ses mains sur ses fesses pour bien les ouvrir… Cela m’excite et me fait jouir au maximum…

Que fait Edji DaSilva en dehors du monde de la porno, quelles sont ses autres passions?

Je suis un chef cuisinier de métier. En ce moment, je suis le responsable d’un resto à Paris. J’aime voyager, faire du magasinage, sortir avec mes amis, aller au cinéma et au théâtre. J’habite une grande ville donc, de temps en temps, j’aime aussi en sortir pour voir autre chose… Est-ce que ta famille et tes amis savent que tu fais de la porno et qu’en pensent-ils?

Ma famille ne sait pas que je fais de la porno et j’ai perdu plusieurs amis, mais j’en ai aussi rencontré d’autres...

Avec un tel corps musclé et athlétique, combien de fois visites-tu le gym?

Je vais au gym très régulièrement, de quatre à cinq fois par semaine. Il faut avoir de la rigueur et être très motivé, par contre. Je suis aussi entraîneur perso deux fois par semaine.

Est-ce qu’on te verras bientôt à Montréal?

Cela fait déjà quatre fois que je vais à Montréal. Ma toute première scène pour Lucas fut dans Newcummers, avec un autre exclusif de Lucas Entertainment appelé Johnny Venture, puis j’ai réalisé une scène avec Brandon Jones dans Open Bar. J’ai de très bons amis qui résident à Outremont et je connais aussi des gens qui travaillent au bar Stock… Donc je verrai quand je pourrais faire une petite visite.

Est-ce que tu aurais quelque chose à ajouter pour tes fans au Québec, au Canada?

Tarbenack, câlice, où sont mes gosses ? Vous voyez, j’ai appris un peu le «québécois»… Je vous embrasse chers amis et merci de me suivre. J'espère pouvoir faire encore plein de scènes et apaisez ainsi vos papilles…

Merci beaucoup Edji pour avoir pris le temps de nous parler, c’est très apprécié…

Bisous à tous…l