Le Saloon fête 20 bougies

Un retour aux sources !

André-Constantin Passiour
Commentaires

En 2010, le Saloon célébrait en grand son 18e anniversaire, il devenait «majeur» comme on dit… Ce resto de la rue Sainte-Catherine avait alors fêté avec trois partys en invitant des DJ de réputation internationale tels Manny Ward ou encore Anna Paula… pas n’importe quoi, hein… Cette fois-ci, on préfère centrer l’anniversaire sur une seule date, le 20 juillet, mais faire des spéciaux tout au long de l’été pour remercier la clientèle. Mais ce resto qui se transforme en club du mercredi au dimanche, revient à la base avec un menu plus concentré sur ce qui a fait le succès du Saloon, soit les hamburgers. Ce qui n’empêche pas d’autres excellents plats d’être offerts à une clientèle diversifiée.

Le midi où l’on s’est assis avec Philip Demers, l’actuel propriétaire de ce resto, probablement l’un des plus anciens du Village, l’ambiance est animée, des jeunes, des plus vieux, des journalistes reconnus de Radio-Canada, entre autres. C’est ça qui fait la richesse de ce lieu d’ailleurs…

Si vous vous installez au Saloon, vous constaterez que le menu propose maintenant une douzaine d'hamburgers sur 50 items… «On traînait un menu avec un peu de tout pour tous les goûts. Mais le Saloon évolue. Il y a eu la rénovation du resto qui avait été rafraîchi. Et puis, on a pensé à la cuisine, on s’est demandé ce qu’était vraiment la cuisine du Saloon. Le Saloon, lorsqu’il a ouvert, était reconnu pour ses burgers et ses grillades. Il y avait 160 assiettes dans l’ancien menu, on l’a nettoyé en revenant à la base. On a donc changé les équipements en cuisine pour offrir du boeuf haché de premiere qualité et des patates fraîches, sans oublier aussi les plats du jour qui ne sont pas sur le menu», de dire M. Demers. Il y a ainsi une table d’hôte du midi avec trois choix – qui peut comprendre viande, poulet, poisson et salade avec des accompagnements diversifiés – à 13 $. Quant au poulet et aux viandes, ils se déclinent en plusieurs situations gustatives attirantes alors que les amateurs de pizzas pourront y trouver leur bonheur. «Je suis très satisfait du menu actuel, je crois qu’il cible ce qui a fait la réputation du Saloon», de poursuivre Philip Demers qui a déjà été serveur et gérant de ce resto avant d’en devenir proprio, il y a 10 ans, alors qu’il n’avait que 24 ans ! Le Saloon, qui avait été créé par Daniel Lussier, un designer de mode reconnu à cette époque-là, compte pas moins d’une cinquantaine d’employés de service et de cuisine aujourd’hui.

Mais la renommée de ce resto ne tient pas qu’à ses plats, elle réside aussi dans son ambiance festive qui prend son envol lors des 5 à 7 avec des martinis et des cocktails.

Avec la terrasse, il y aura des spéciaux et des réductions de prix chaque jour, une autre manière de se souvenir des 20 ans… Mais on soulignera aussi l’anniversaire par les soirées du mercredi, avec DJ Heartbreak ting, et intitulées «Il était une fois en 1992», avec les meilleurs tubes depuis les débuts du Saloon… Les détails exacts de la soirée du 20 juillet seront dévoilés sous peu, il faudra donc surveiller le site web !
6 André C. Passiour

LE?SALOON, 1333, rue
Ste-Catherine Est, Montréal
T. 514-522-1333 ou lesaloon.ca

 

  Envoyer cet article

Le Saloon fête 20 bougies

Un retour aux sources !

Le midi où l’on s’est assis avec Philip Demers, l’actuel propriétaire de ce resto, probablement l’un (...)

Publié le 22 mai 2012

par André-Constantin Passiour