St-Péterbourg / Madonna

Madonna ne boycottera pas Saint-Pétersbourg et entend exprimer son soutien aux gais

Chantal Cyr
Commentaires
«Je trouve que c'est l'une des plus belles villes du monde. J'ai de nombreux amis qui y vivent. Et je vous le demande, s'il vous plait, de ne pas vous y rendre.» La ville en question est Saint-Pétersbourg, l'appel émane de Masha Gessen, journaliste à Moscou, et a été publié sur le site du New York Times. L'appel au boycott est l'une des méthodes employées par certains militants LGBT pour tenter de convaincre les autorités de revenir sur la loi anti-gaie adoptée il y a quelques semaines. Dans son texte, Masha Gessen s'adresse en particulier à Madonna, qui doit se produire le 9 août au Peterburgsky SKK, et aux compagnies Mercedes-Benz et PepsiCo, partenaires du forum économique prévu du 21 au 23 juin.

«S'il vous plait, aidez-nous à montrer aux autorités qu'elles ont quelque chose à perdre, écrit la journaliste. Le tourisme représente une part importante des revenus de la ville. Le ministère des Affaires étrangères canadien a déjà appelé les touristes à se méfier de cette loi. La communauté internationale devrait aller encore plus loin. N'allez pas à Saint-Pétersbourg.»

«Je me bats pour la liberté, a répliqué la chanteuse à quelques jours de la sortie de son album MDNA. Mon spectacle, mes chansons, mon travail, mon art, tout porte sur la liberté d'expression, la liberté de décider de parler pour agir, toujours avec humanisme et compassion. J'irai à Saint-Pétersbourg pour exprimer mon soutien à la communauté gai et donner force et espoir à celles et ceux qui sont ou se sentent opprimés. Je ne fuis pas l'adversité. Je parlerai pendant mon spectacle de cette atrocité ridicule qu’est cette loi régionale.»