Rénovation Deschêne

Une salle de bain sortie de l’anonymat

Sébastien Deschênes
Commentaires

Les nouveaux propriétaires d’une maison de ville, rue Logan, trouvaient la salle de bain un peu quelconque. D’où leur désir de réaménager cet espace si important selon leurs goûts et de lui donner, outre efficacité et confort, un petit côté zen et contemporain.

Il était évident que le promoteur-entrepreneur qui avait construit la maison était plus soucieux de rentabilité que de design, et la salle de bain s’en ressentait particulièrement.

La pièce comportait une petite douche en fibre de verre placée dans un recoin derrière la porte, un bain en acrylique déposé sur une estrade et un petit meuble en mélamine sur lequel était posé un minuscule lavabo., La lumière, ni efficace ni attrayante, tombait d’une seule applique placée au dessus du miroir. Bref, une salle de bain anonyme.

IMG2] Le défi à relever pour l’entrepreneur consistait à rendre confortable et accueillant une pièce mal chauffée et mal éclairée, et dont l’aménagement ne comportait aucun des raffinements qui contribuent au mieux vivre des utilisateurs. Les propriétaires se sont donné le temps nécessaire, plus d’un an, à une bonne planification de la rénovation. Le climat de complicité qui s’est établi entre les propriétaires et l’entrepreneur général a facilité la prise de décision quant à la conception de l’espace et au choix des équipements et matériaux. Côté confort, l’idée d’un plancher chauffant s’est d’emblée imposée. Le système de ventilation a été remplacé par un système plus puissant et silencieux (Panasonic). L’éclairage proviendrait de projecteurs (technologie MR-16) encastrés dans le plafond.

L’objectif premier était de créer l’illusion que l’espace était plus grand qu’en réalité. D’où la décision de supprimer la baignoire et son estrade et de la remplacer par une vaste cabine de douche avec porte vitrée. Au passage, la toilette, autrefois coincée, se trouvait mieux dégagée.

Autre astuce pour donner l’idée d’espace : habiller tous les murs de céramique. Des plaques de marbre poli ont été agencées à la mosaïque que l’on retrouve à la base de la douche. Le revêtement mural de la salle de bain est maintenant très lumineux et reflète bien la lumière provenant du plafond. L’ancienne cabine de douche a été convertie en un précieux espace de rangement, dont les portes sont munies de panneaux vitrés qui laissent pénétrer la lumière. Le comptoir lavabo a été remplacé par une vasque autoportante qui donne tout l’éclat nécessaire a cet endroit.

IMG3] Pour l’entrepreneur, le défi se présentait également sur un autre plan : celui des délais. Comme il s’agissait de la seule salle de bain de la maison, il importait que les travaux soient menés le plus rapidement possible. Les travaux se sont ainsi déroulés sur quinze jours consécutifs, plus quelques jours pour la finition de pointe. Une coordination étroite avec les clients a donc été essentielle pour que la réussite du projet soit complète.

On voit, en conclusion, que l’exiguïté d’une pièce ne constitue pas un obstacle à la réalisation d’un espace moderne et confortable, qui a du caractère et surtout qui correspond bien à la personnalité des propriétaires.

Pour rejoindre l’entrepreneur général
SÉBASTIEN DESCHÊNES
de RÉNOVATION DESCHÊNES
T : 514-585-5540 ou visitez le site web au
www.renovation-deschenes.com



 

  Envoyer cet article

Rénovation Deschêne

Une salle de bain sortie de l’anonymat

Il était évident que le promoteur-entrepreneur qui avait construit la maison était plus soucieux de (...)

Publié le 20 mars 2012

par Sébastien Deschênes