Humour

Carole aide son prochain... et aime son public homo!

Patrick Brunette
Commentaires

Le drapeau arc-en-ciel ajoute une nouvelle couleur à sa palette : le beige! Une gracieuseté de « Carole aide son prochain », la nouvelle icône des gais et lesbiennes.

C’est la folie sur le web! Depuis son apparition sur la toile en 2010, les capsules vidéos « Carole aide son prochain » connaissent un succès monstre… et parti-culièrement auprès des gais et des lesbiennes.

Carole, c’est ce personnage portant un col roulé beige, monotone, qui n’a rien de sympathique… et qui pourtant fait rire des milliers d’internautes depuis deux ans. Une fille qui veut votre bien et vous offre ses conseils. Des exemples? Comment aborder quelqu'un dans le but de le frencher; comment annoncer que vous êtes enceinte; comment laisser quelqu'un avec classe; comment choisir votre religion et même… Carole vous apprend à danser! Rires garantis!



La fille sous le col roulé
L’humoriste derrière le personnage de Carole, c’est Silvi Tourigny. Une fille souriante, chaleureuse et fort sympathique! Elle en est encore bouche bée de savoir que sa Carole ait un si grand public homo : « J’arrive pas à comprendre encore pourquoi j’attire tant de lesbiennes et de gais! »

Melanie Roberge, fondatrice du groupe Lez Elles et fan de Carole depuis le début, n’y va pas par quatre chemins : «Je pensais que Carole était lesbienne avec son col roulé, ses kakis et ses runnings shoes». Pour Véronique, une autre mordue de Carole : «Elle ressemble à une caricature que je ferais d'une lesbienne avec le côté garçons manqué».

Lesbienne la Carole? « C’est vrai que beaucoup la pensaient lesbienne, avance Silvi Tourigny. Disons, qu’elle est ambiguë. En fait, Carole est autosuffisante! Elle n’est ni aux hommes, ni aux femmes : elle se suffit à elle-même! C’est un personnage flou, qui peut laisser planer qu’elle est peut-être gaie. »

Une fan de la première heure, Véronique Poulin, est convaincue que ce qui fait le succès de la fille au col roulé beige, c'est son ton : «À ma connaissance, c'est une des premières femmes au Québec qui utilise un humour cinglant et acerbe. ENFIN une fille semble détenir la vérité…et pas encore juste un gars qui se trouve meilleur que les autres!»

Silvi a créé le personnage de Carole lors de ses études à l’école nationale de l’humour en 2009. «Je voulais créer un personnage qui serait l’inverse de moi! Ça a donné cette fille vêtue d’un col roulé beige (acheté au Village des Valeurs!) qui ne gesticule pas, qui sait tout sur tout. C’est tellement pas moi!»

Carole aime les lesbiennes
Silvi n’en revient pas encore du show qu’elle et d’autres filles humoristes ont donné devant un parterre de lesbiennes en février dernier : « Pour tout le monde, c’était une soirée magique! Il régnait une ambiance de feu! On est sorties de scène et on n’en revenait pas! Une soirée complètement survoltée! »

Organisée par Melanie Roberge (Lez Elles), cette soirée à l’Abreuvoir (sur Ontario) a connu un succès inespéré! Tous les billets ont trouvé preneur en une semaine. « C'était irréel de la voir en vrai! » dit l’organisatrice, heureuse du succès de cette soirée sous le signe de l’humour. Avis aux intéressées : «C'est une expérience que je vais refaire, possiblement à l'automne. C'est certain que je redemanderai à Silvi de faire partie du spectacle. Elle était magnifique!»



Tellement magnifique que, le lendemain, sur la «fan page de Silvi Tourigny» (Facebook), les commentaires positifs se succédaient. «Même que je me faisais cruiser, avoue Silvi! C’était flatteur! Mon chum m’a dit “Carole va avoir son char au prochain défilé de la fierté gaie”!»

Ce spectacle auprès des lesbiennes est venu confirmer ce qu’elle avait remarqué depuis la création de ses capsules humoristiques : elle a un public gai! « Quand j’ai fait le show ‘Carole aide son prochain’ au Zoofest, l’été dernier, là, c’était flagrant : il y avait plein de couples gais et lesbiennes. Mon gérant me croyait pas avant, mais au show, il a bien vu que j’avais raison!»

Elle fait son coming out
Originaire de Victoriaville, Silvi rêvait toute jeune de devenir humoriste. Ses idoles? Claude Meunier, Dominique Michel, mais surtout Stéphane Rousseau. Elle lui a écrit alors qu’elle n’avait que 12 ans : «Je lui ai demandé comment on devient humoriste… il ne m’a jamais répondu!» s’esclaffe-t-elle! Ça ne l’a pas empêchée de le devenir elle-même.

Et pourtant, même si l’envie était là, Silvi a dû se cacher longtemps : «Plus jeune, j’étais très gênée. Mes parents m’encourageaient dans mon rêve de faire de l’humour. Mais étant trop rationnelle, je me suis dit que je ne pourrais pas en vivre. Alors, j’ai étudié en technique de santé animale, j’ai fait un DEC en science santé, un bac en kinésiologie. Après tout ça, je me suis dit : ça va faire ta collection de diplômes! À 25 ans, je me suis assumée! J’ai fait mon coming out à ce moment! Mon coming out en tant qu’humoriste!»

Maintenant âgée de 29 ans, Silvi a devant elle une carrière prometteuse. Après 2 saisons de Carole aide son prochain, elle aimerait bien faire une autre série de vidéos… mais en explorant d’autres avenues : «Je veux amener Carole sur le terrain, la voir aider un fermier, un dentiste, etc. » Elle travaille aussi à écrire du matériel en vue de faire son premier one woman show. Gageons que plusieurs gais et lesbiennes seront aux premières loges de ce spectacle. Et comme le dirait si bien Carole elle-même : «Pas besoin de t’avertir qu’on va avoir du fun!»

 

  Envoyer cet article

Humour

Carole aide son prochain... et aime son public homo!

C’est la folie sur le web! Depuis son apparition sur la toile en 2010, les capsules vidéos « Carole (...)

Publié le 20 mars 2012

par Patrick Brunette