Canada

Deux lesbiennes musulmanes revendiquent le statut de réfugiées

Chantal Cyr
Commentaires

Deux lesbiennes musulmanes qui prétendent qu'elles seront tuées si elles sont retournées en Israël, leur pays natal, se sont vu accorder une deuxième chance de rester au Canada.

Majida Mugrabi et Imam Musa, deux résidantes de Toronto qui forment un couple, ont quitté Tel Aviv pour le Canada en 2007, et ont revendiqué le statut de réfugié sans succès. Leur demande a été portée en appel à la Cour fédérale. La date de leur nouvelle audience n'a pas été déterminée.

Un juge leur a accordé une autre audience devant la Commission de l'immigration et du statut de réfugié en raison de nouvelles informations voulant qu'un des cousins de Mme Mugrabi eût avoué avoir commis un crime d'honneur en tuant sa sœur, il y a 12 ans.

Les femmes, par l'entremise de leur avocat, se disent satisfaites de la décision de la Cour, mais continuent de craindre pour leur vie. «Nous avons une relation homosexuelle, ce qui est défendu chez nous, ont écrit les deux femmes, dans une lettre présentée en cour, ajoutant qu'elles seraient tuées à leur retour en Israël. Nous avons déshonoré nos familles, en fuyant afin de vivre ensemble.»

Dans leur lettre elles affirment que le grand-père de Mme Mugrabi est un cheik «qui à plusieurs reprises a menacé de la tuer. Il y a plusieurs histoires de crimes d'honneur et nous en sommes victimes», ont-elles écrit.

Quant à Mme Musa, «son frère a menacé de la tuer si elle ne cesse pas sa relation lesbienne et qu'elle ne marie pas un homme. Des plaintes ont été déposées à la police relativement aux menaces de son frère», peut-on lire dans leur lettre.

«Ce couple fait face à une menace réelle de la part de musulmans» a déclaré samedi leur avocat.

 

  Envoyer cet article

Canada

Deux lesbiennes musulmanes revendiquent le statut de réfugiées

Majida Mugrabi et Imam Musa, deux résidantes de Toronto qui forment un couple, ont quitté Tel Aviv p (...)

Publié le 18 mars 2012

par Chantal Cyr