Du 5 au 9 avril

18e édition du Bal en Blanc : WhiteCity appelée aux urnes

Philippe Boivin
Commentaires

Le dimanche 8 avril prochain, l'événement phare de la populaire Semaine du Bal en Blanc atteindra la majorité, du haut de ses 18 ans. Enfin, le Bal en Blanc obtiendra le droit de voter pour le D.J. qu'il souhaite voir à la tête de WhiteCity!

Steve Angello, Swedish House Mafia (ci-dessu), Danny Tenaglia (ci-dessous), Armin van Buuren et Markus Schulz ont déjà annoncé leur présence au débat des chefs officiel, qui se déroulera dans la circonscription du Palais des congrès de Montréal, devant ses quelque 15 000 pimpants habitants.

D'autres adversaires, encore tenus sous silence, risquent toutefois d'entrer dans la course à la chefferie d'ici les prochaines semaines, d'élever l'euphorie d'un cran et d'ainsi diviser les votes. Les résultats seront certainement aussi serrés que les résultats du référendum. « Nous dévoilerons sous peu les autres D.J. de renommée internationale qui feront de cette 18e édition un succès retentissant », confirme le président de Playground Productions, Michael Armstrong.

Les amateurs de glowsticks seront d'ailleurs ravis d'apprendre qu'ils auront la permission d'agiter une source de lumière du bout de leurs doigts cette année, Tiësto imposant ses restrictions royales à une autre foule que celle de Montréal (on note par le fait même le retour des appellations Salle House et Salle Trance). Vive le Bal en Blanc libre!

«Je suis très content d'avoir un bel équilibre dans mon line-up de D.J. On passera graduellement d'un son plus commercial et vocal à des rythmes minimaux et underground», se réjouit M. Armstrong.

Pour la première fois en Amérique du Nord, le Fusion Cube de la compagnie Godskitchen imposera ses 150 mètres carrés d'écrans en D.E.L., ses 460 mètres de bandes lumineuses et sa myriade d'effets visuels pour une expérience qui submerge (l'installation a déjà été approuvée par le service de la sécurité, contrairement au Boombox, qui a malheureusement brillé par son absence l'an dernier).

Ah! Si la politique pouvait réellement être aussi dynamique et rassembleuse que le Bal en Blanc...

 

  Envoyer cet article

Du 5 au 9 avril

18e édition du Bal en Blanc : WhiteCity appelée aux urnes

Steve Angello, Swedish House Mafia (ci-dessu), Danny Tenaglia (ci-dessous), Armin van Buuren et Mark (...)

Publié le 21 février 2012

par Philippe Boivin