Une aventure gastronomique

L’Auberge des Glacis Le meilleur du terroir… à une heure de Québec!

L'équipe de rédaction
Commentaires

L’Auberge des Glacis est l’endroit idéal pour vivre une expérience unique et authentique. L’établissement est situé à seulement une heure de Québec et il est devenu un incontournable au fil des ans, notamment en raison de sa table gastronomique hautement réputée et récompensée à maintes reprises.

Il y a maintenant 23 ans que cet ancien moulin à farine a été transformé en magnifique auberge champêtre, en plein cœur des érablières et des vergers. L’Auberge des Glacis est considérée aujourd’hui comme l’une des principales portes d’entrée de la Côte-du-sud en Chaudière-Appalaches.

En effet, l’Auberge des Glacis est devenue une vitrine pour découvrir le savoir-faire des artisans et producteurs de ce secteur. Le Chef Olivier Raffestin (ci-contre) utilise plus de 55 produits de ce coin de pays pour concocter son menu gastronomique. Sa table gourmande cumule les récompenses. Elle a d’ailleurs remporté le prix provincial pour la mise en valeur des produits du terroir en 2011.

Les propriétaires, deux anciens journalistes, entament leur 6e année à titre d’aubergistes. Leur principale réalisation est sans doute le projet d’agrandissement majeur qu’ils ont complété en 2010. Ils ont réussi le tour de force : doubler la superficie de leur établissement sans en détruire le cachet historique. Les nouvelles installations ont permis l’ajout de six chambres supplémentaires, d’une grande cuisine à aire ouverte et de salles de massothérapie.

L’Auberge des Glacis fait appel aux producteurs et fournisseurs locaux à 98% pour la table, les services et les marchandises. Elle démontre ainsi qu’il est possible de maintenir des activités touristiques à l’année et ce, dans un secteur à vocation saisonnière.

Laissez-vous charmer par l’une des 16 chambres au décor enchanteur avec salle de bain privée, dont deux suites romantiques. Chaque chambre offre des meubles antiques ou fabriqués par des artisans locaux, des poutres ou des murs de pierre.

Parcourez les magnifiques jardins et les sentiers aménagés dans le parc qui entoure l’établissement, avec lac de baignade, jardin zen et belvédère avec la vue sur le fleuve Saint-Laurent. Dans la verrière quatre-saisons, laissez-vous bercer par la mélodie de la rivière Tortue, un bon livre à la main. Toutes les fins de journée, une dégustation de Thés Kusmi est également offerte.

En plus de profiter du site exceptionnel, éco-responsable et d’une table gourmande raffinée, les visiteurs peuvent bénéficier de soins de massothérapie, de croisières dans l’archipel de l’Isle-aux-Grues, des musées et des galeries d’art.

L’Auberge des Glacis est l’endroit idéal pour vous reposer, vivre un week-end romantique, organiser une réunion d'affaires, un séminaire ou célébrer un mariage… C’est d’ailleurs l’endroit que Luc Bastien et Pierre-Paul Blanchette ont choisi pour unir leurs destinées le 15 octobre dernier. La cérémonie s’est tenue au petit lac Haricot, avec les couleurs chatoyantes de l’automne. Juste avant le repas, les invités ont eu une prestation-surprise du groupe Blues Avalanche avec le chanteur Peter Shonk. La soirée s’est poursuivie sous le signe de l’émotion, dans une ambiance chaleureuse et intime. Mariage mémorable!

AUBERGE?DES?GLACIS 46 Route de la Tortue L'Islet, QC G0R 1X0
T. 418- 247-7486 www.aubergedesglacis.com


 

  Envoyer cet article

Une aventure gastronomique

L’Auberge des Glacis Le meilleur du terroir… à une heure de Québec!

Il y a maintenant 23 ans que cet ancien moulin à farine a été transformé en magnifique auberge champ (...)

Publié le 21 février 2012

par L'équipe de rédaction

   
Voir les archives

Anciens commentaires

  • En effet, je suis un des mariés, site enchanteur, hôtes attentionnés, charmants, et chef cuisinier excellent! N'eut été de l'auberge et de tout ce qu'elle offre, cet évènement n'aurait pas été le même! Merci à Nancy et André, les aubergistes pour tout! J'invite les lecteurs à découvrir ce coin de pays et cette table gastronomique! Publié le 01/03/2012