D’une page à l’autre...

Médecine dure

Benoit Migneault
Commentaires

La littérature gaie, purement érotique, en provenance de la France est assez rare et c’est donc avec une curiosité certaine que j’ai entamé ce roman qui porte le sous-titre prometteur de « porn’ roman ». L’action se déroule dans le milieu médical et, en regard d’un titre plus qu’évocateur, on n’y pratique pas la médecine douce, bien au contraire. Hugo est un jeune homme qui sait ce qu’il veut et son désir se porte résolument vers le docteur Randal, médecin de famille vers lequel il tourne un regard concupiscent depuis maintenant de nombreuses années. C’est dans le cadre d’un rendez-vous médical bidon qu’il réalise que le fringant docteur a plus que sa santé à cœur ou même celle de ses amis dont le surdimensionné Adjou, son copain africain, que ses amis surnomment, bien à propos, « Black et d’équerre ». Le tout ne se prend pas trop au sérieux et combine habilement de belles scènes de baises matinées d’une bonne dose d’humour.

Médecine dure / Lucas Bellini : Pornr ‘ roman. Le Triadou : H&O, 2012. 125p. (Club privé)


 

  Envoyer cet article

D’une page à l’autre...

Médecine dure

La littérature gaie, purement érotique, en provenance de la France est assez rare et c’est donc avec (...)

Publié le 20 février 2012

par Benoit Migneault