Cinéma

Le jeune acteur de «Sixième Sens» dans un rôle gai

Hector Cartier
Commentaires

Même si son nom n’est pas resté dans les mémoires, le jeune Haley Joel Osment a le mérite d’avoir un visage dont on se souvient. C’est lui qui a incarné le fils de Tom Hanks dans Forrest Gump. C’est aussi lui a bouleversé bien des vies dans Un monde meilleur. Et il nous a filé des frissons dans Sixième Sens avant d’être l’enfant-robot de A.I. Intelligence Artificielle.

Après une traversée du désert d’une dizaine d’années pendant laquelle il a doublé des dessins animés et des jeux vidéo, l’acteur revient sur le devant de la scène. Dans Sassy Pants, il ne jouera qu’un second rôle mais on est ravi de voir que les années n’ont rien enlevé à son côté mignon, au contraire.

L’histoire du film se déroule dans la famille Pruitt. La jeune Bethany (Ashley Rickards) et son frère Shayne (Martin Spanjers) sont élevés par leur mère, June (Anna Gunn), qui leur donne des cours à la maison. Leur père, Dale (Diedrich Bader), s’est rendu compte de son homosexualité sur le tard et a refait sa vie avec Chip (Haley Joel Osment). Quand Bethany se rend compte que sa mère prévoit de continuer à la couver en lui faisant suivre des cours par correspondance à l’université, la jeune fille se rebelle et se rapproche de Chip pour essayer de trouver sa propre voie.

Derrière la caméra se cache Coley Sohn, une réalisatrice ouvertement lesbienne. Pour Sassy Pants, elle s’est inspirée d’un court-métrage qu’elle avait elle-même réalisé en 2009, intitulé Boutonnière, et dans lequel Zachary Quinto avait fait une apparition.

 

  Envoyer cet article

Cinéma

Le jeune acteur de «Sixième Sens» dans un rôle gai

Après une traversée du désert d’une dizaine d’années pendant laquelle il a doublé des dessins animés (...)

Publié le 25 janvier 2012

par Hector Cartier