Miss Cocktail

la finale

André-Constantin Passiour
Commentaires

Eh oui, chères drags, ça s’en vient à grands pas. Lancé le 14 septembre — c’était hier presque —, voici que la grande finale arrive. Ce concours aura duré douze semaines pendant lesquelles toutes les futures drags étaient priées de s’y présenter pour y donner une prestation mémorable. Les demi-finales auront lieu les 23 et 30 novembre. C’est donc le mercredi 7 décembre, dès 21h, que l’on saura qui sera couronnée Miss Cocktail !

Animée de main de maître par les talentueuses, parfois «sarcastiques», mais toujours drôles Michel Dorion et Nana de Grèce, cette compétition connaîtra son dénouement après avoir entendu et vu, sur les planches, plusieurs êtres de grande qualité s’y produire. Encore cette année, six finalistes seront choisis par le jury en vue du dernier round. Mais cela aura pris 12 semaines pour départager les drags de la relève. «Une chose qui me surprend cette année, c’est la variété des styles des participants. C’est vraiment intéressant de voir autant de genres différents et non 12 fois des «Britney»! Le public répond très bien et ce concours intéresse encore beaucoup les gens puisque nous avions suffisamment d’inscriptions», dit Michel Dorion. En 2010, le Prix du public a été remis à Anastasia, tandis qu’on a posé la couronne de Miss Cocktail sur la tête de Mamzelle Lori. Bien entendu, il y aura de nombreux prix à gagner. «J’adore animer cette soirée avec Nana, avons une belle complicité ensemble et je crois que le public aime bien cela aussi, car les mercredis sont de plus en plus populaires [au Cocktail]. Il y aura certainement une prochaine édition en septembre 2012», souligne Michel Dorion. Dès le 14 décembre, on reviendra avec la soirée déjantée qu’est «Ce soir on foire» ! Bien du plaisir et du piquant en vue !

Cocktail, 1669, rue Sainte-Catherine Est, Mtl. T. 514-597-0814 ou www.barlecocktail.com


 

  Envoyer cet article

Miss Cocktail

la finale

Animée de main de maître par les talentueuses, parfois «sarcastiques», mais toujours drôles Michel D (...)

Publié le 21 novembre 2011

par André-Constantin Passiour