Un pornstar d'ici...

Gabriel Clark, l'exclusif de Cocky Boys

Marc Antonios
Commentaires
Originaire de la région d’Ottawa, après un an et demi dans le milieu de la porno, ce beau grand jeune homme au corps athlétique a été embrigadé par CockyBoys.com pour qui il a tourné une douzaine de scènes, déjà. Mais ce n’est pas tout. Bisexuel, Gabriel Clark (connu aussi auparavant sous le nom de Gabriel Lenfant) tourne pas moins de deux scènes par semaine pour Gamma Entertainment de Montréal (la famille des sites gais et hétéros Next Door). Il doit son look aux arts martiaux, à la danse et aux nombreux sports qu’il pratique. Originaire de la région d’Ottawa, après un an et demi dans le milieu de la porno, ce beau grand jeune homme au corps athlétique a été embrigadé par CockyBoys.com pour qui il a tourné une douzaine de scènes, déjà. Mais ce n’est pas tout. Bisexuel, Gabriel Clark (connu aussi auparavant sous le nom de Gabriel Lenfant) tourne pas moins de deux scènes par semaine pour Gamma Entertainment de Montréal (la famille des sites gais et hétéros Next Door). Il doit son look aux arts martiaux, à la danse et aux nombreux sports qu’il pratique.

Il a débuté comme danseur dans un club de Montréal, ensuite il s’est prêté au jeu de la caméra en tant que modèle pour des vêtements sexy de Priape. C’est à ce moment-là que le directeur général de Priape à l’époque, Daniel St-Louis, lui demande s’il ne veut pas faire de la porno. «Je me sentais prêt, j’ai dit oui», confirme-t-il. Il plonge! La première scène a lieu dans les Laurentides, pour COLT. Il s’agit d’une scène de chalet avec Brandon Cage. «J’étais très nerveux, mais Brandon est un gars très gentil, très doux, il m’a massé, m’a réconforté, il m’a aidé dans cette scène. Toute l’équipe de COLT a été très compréhensive envers moi, on m’a dit de prendre mon temps, de respirer, de relaxer que tout allait bien aller», indique ce jeune homme au sourire plus que Pepsodent! On voit ses yeux scintiller alors qu’il parle, la passion l’anime.



Toute une carte de visite pour commencer de la porno que de tourner une scène pour les légendaires studios COLT! Puis, il enregistre un solo pour Next Door sous le nom de Gabriel. De là, il enfile d’autres scènes pour Next Door, pour Squirtz.com et deux pour Maskurbate.com, deux autres sites montréalais de masturbation. Survient ensuite des scènes pour Cocky Boys. Il sera, également, d’une scène de YouLoveJack.com, un site basé à Toronto. Le printemps dernier, Michael Lucas débarque en ville à la recherche d’acteurs québécois. Gabriel sera du lot. Quatre scènes sont au programme pour lui avec l’équipe de Lucas. C’est intense comme cadence…

Alors que l’équipe Cocky Boys s’apprête à venir filmer plusieurs scènes dans la ville de Montréal en août, avec Mason Star (voir le numéro 79) et Tommy Defendi, on lui propose un contrat. Il accepte pour une période d’essai de six mois. «Pour les scènes gaies, je suis un exclusif de Cocky Boys.com. Pour les scènes hétéros, je peux continuer à jouer pour Next Door. J’aime collaborer avec Cocky Boys parce qu’ils sont professionnels, ce sont des scènes de qualité. On peut aussi se laisser aller à nos fantasmes et, moi, j’aime jouer un peu plus «rough», donc j’ai cette liberté avec eux. Cela ne m’empêche pas de vouloir des moments tendres avec mon partenaire, de l’embrasser autant que je peux, car cela m’excite beaucoup. J’aime les trios aussi, comme avec Mason et Tommy, on a eu beaucoup de plaisir ensemble», dit-il. Récemment, ce jeune homme qui mesure 5’ 10’’. et pèse 160 lbs a eu une scène plus que mémorable avec un autre Québécois en la personne de Pierre Fitch. «C’était très intense, j’étais en train de le fourrer sur un pouf et, cela était si énergique, que le pouf se promenait dans le local. À un certain moment, on a heurté une poutre et j’ai dit à Pierre «accroches-toi à la colonne» et j’ai continué comme ça à le piner. C’était très hot et rough», dit en riant Gabriel Clark qui, depuis qu’il est exclusif de Cocky Boys, ne se fait pas prier d’agir en top absolu!



Le plus surprenant est que Gabriel Clark n’a pas quitté Montréal pour tous ces tournages. «Oui, c’est étonnant, mais il y a beaucoup de porno qui se tourne ici à Montréal. Je n’ai jamais eu besoin de me déplacer, d’aller en Californie ou à New York, tout ce fait ici, poursuit-il. Les gens ne s’en rendent pas compte, mais beaucoup de studios sont situés à Montréal ou tournent ici, comme Cocky Boys qui utilise les locaux de Gamma lorsqu’ils sont dans la métropole. Next Door, par exemple, possède une multitude de sites hétéros et tout est filmé ici.»

Au total, depuis ses débuts dans le domaine, ce jeune homme enjoué et sexy a joué dans plus d’une cinquantaine de scènes. Pour ce qui est de Next Door, il recrute présentement des acteurs pour jouer dans des scènes «bis». «Je trippe encore plus dans une scène bi parce que c’est véritablement mon fantasme que d’avoir à la fois un gars et une fille!» Mais cela ne semble pas être facile que de dégoter l’homme idéal. «Soit qu’ils sont trop hétéros et moins ouverts, soit qu’ils sont trop gais, ou encore certains sont trop gênés devant la caméra. J’ai déjà trouvé deux acteurs, mais pour que les choses puissent rouler et que l’on tourne plus fréquemment de telles scènes, il me faudrait, en tout, de six à huit acteurs… Donc je m’occupe de faire ce casting pour commencer à tourner des scènes bis», explique-t-il.



APPUI À RÉZO
Toutefois, le jeune acteur porno ne fait pas que penser à lui-même. De manière totalement bénévole, il est de la campagne de l’organisme REZO pour inciter les gens à se faire dépister pour le virus du VIH. Il est le porte-parole de cette nouvelle campagne qui se déroulera du mois d’octobre jusqu’en décembre. «Je crois en la cause. Parce ce que je suis un acteur porno, je vis du sexe intense et orgasmique, j’utilise un condom et j’ai du plaisir à le faire, c’est le message que je veux passer. Je suis content de donner un coup de main en ce sens et faire comprendre aux gens que je ne fais pas des scènes sans condoms et que c’est agréable d’avoir du sexe avec un condom !» Plusieurs activités sont prévues au cours de cette opération qui comprend la visite des locaux et du personnel de REZO chez Spot (sur Amherst).

«Avec le sida, on n’a jamais une deuxième chance, donc je veux encourager les gens à aller se faire tester aux locaux de Spot et de porter un condom, c’est une habitude à prendre, parce que on peut faire bien des choses, même du sexe plus rough, mais en portant un condom», insiste Gabriel Clark.

Que de talents, que de charmes et d’intensité et que d’implication pour ce jeune homme qui sait que, un jour ou l’autre, sa beauté et sa jeunesse vont s’étioler et qu’il vaut mieux en profiter pendant que cela dure…



DE SEXE ET DE FANTASMES

Y’a-t-il des thèmes ou des fantasmes que tu aimerais explorer devant la caméra avec un ou des partenaires ?

J’ai toujours voulu faire une scène avec de la bouffe, par exemple avec un gâteau que se partage les deux acteurs, ils le mangent à même le torse d’un des deux, un tableau complètement cochon où les deux se salissent et se nettoient avec leurs langues… Peut-être aussi se vautrer dans de la boue, dans de la peinture corporelle ou même dans une bai-gnoire remplie de lubrifiant ou d’huile et glisser l’un sur l’autre…

Est-ce qu’il y a un acteur, en particulier, avec lequel tu aimerais vivre ce fantasme ?

J’ai fait le tableau [l’an dernier] avec Brandon Cage, pour Priape et COLT, il y a ce moment (en photos) où je lui verse du lubrifiant sur le dos. Depuis lors, je veux reprendre cette scène et le pousser dans un bain remplie de lubrifiant ! Excitant!

Quel est ton type de gars?

Mon premier critère est l’intelligence et le second est le charisme. Donc, j’aime les gars gentils et intéressants. Pour ce qui est du corps, je préfère un mec athlétique, mais pas trop costaud. S’il a un beau sourire, alors cela m’attire beaucoup !

Quelle est ta position préférée?

J’aime être le top, ça c’est garanti! l



Vidéographie

Gabriel Clark (ou Gabriel Lenfant)
Hard And Wet (2011, Lucas Entertainment)
Uncut Canada (2011, Lucas Entertainment)
Agassi's Backdoor (2011, Lucas Entertainment)
Gentlemen Vol. 2 : Power Professionnals
(2011, Lucas Entertainment)
No Pain No Gain (2010, Cocky Boys)
Tagged (2010, Cocky Boys)
Revenge (2010, Cocky Boys)
Hardwood (2010, COLT Studios)

 
Voir les archives

Anciens commentaires

  • hey g.clark i'm a gothic-punk dude.you're so ugly and you look so stupid in the pictures i saw,you're a geek fucking asshole i hate you . i prefer rockers like fred durst (limp bizkit).you know him oh yeah he's much gorgeous than you ,of course he's the man of the u.s.a.i call him captain america.but you oh man you're nothing but asshole making shit porn movies and of courses i will never kiss your ugly face even not for a million dollars. one more thing fred durst is better and much cooler than you. Publié le 08/01/2013
Voir les archives

Anciens commentaires

  • hey g.clark i'm a gothic-punk dude.you're so ugly and you look so stupid in the pictures i saw,you're a geek fucking asshole i hate you . i prefer rockers like fred durst (limp bizkit).you know him oh yeah he's much gorgeous than you ,of course he's the man of the u.s.a.i call him captain america.but you oh man you're nothing but asshole making shit porn movies and of courses i will never kiss your ugly face even not for a million dollars. one more thing fred durst is better and much cooler than you. Publié le 08/01/2013