Conseil d’arrondissement

L’itinérance et les incivilités au cœur des préoccupations

André-Constantin Passiour
Commentaires

Comme le soulignaient certaines personnes assistant à cette assemblée de l’arrondissement Ville-Marie, du lundi 12 septembre dernier, ce n’est pas parce que le Village gai de Montréal se retrouvait pratiquement sous un toit de boules roses que tout était «rose» pour autant ! C’est que les commerçants, les résidents et visiteurs sont de plus en plus excédés de l’itinérance, de la drogue et de la violence qui sévit de plus en plus dans le secteur. Environ 70 personnes prenaient part à cette assemblée, dont de nombreux individus qui se sentent concernés par ces problématiques.

Pas plus tard que dans la nuit du 8 au 9 septembre, un jeune itinérant a attaqué Luc Généreux, copropriétaire du bar Cocktail et de l’Oasis. Résultat : plusieurs contusions, une cheville cassée et une éventuelle opération pour solidifier les os ainsi fragilisés… Benoît Deschênes, copropriétaire de la boutique Fétiche Armada, est venu justement relater les faits et implorer, au nom de M. Généreux, les conseillers et Gérald Tremblay, le maire d’arrondissement, d’agir au plus vite. Et le cas de M. Généreux n’en est qu’un parmi tant d’autres. «Je prends très au sérieux ces représentations», a dit le maire Tremblay.

Plus tôt dans la soirée, Ghislain Rousseau, aussi copropriétaire de Fétiche Armada, est venu déposer une pétition de plus de 2 000 noms pressant les autorités d’adopter des mesures pour contrer l’itinérance, la vente et la consommation de drogues, etc. «Nous aimons cet arrondissement et le Village parce qu’ils sont très vibrants, très bouillonnants et débordants d’énergie, mais nous avons de graves problèmes de toxicomanie et d’itinérance qui donnent lieu à de la violence verbale et physique», a indiqué M. Rousseau qui a fait la nomenclature des divers problèmes que vivent quotidiennement les gens. «[Avec la piétonnisation d’Aires Libres] nous avons de belles terrasses, les commerçants cherchent à embellir leurs commerces et leurs terrasses, mais pourquoi pensez-vous que celles-ci sont de plus en plus hautes et ressemblent parfois à des bunkers ? a lancé M. Rousseau. Parce que les gens sont tannés de se faire harceler, de se faire quêter, de se faire voler des choses qui sont sur les tables !»

«La situation, ici, est préoccupante et j’ai demandé au SPVM de s’en occuper», a dit le maire Tremblay. Au cours de la réunion, Mario D’Astous et Philippe Cadieux, directeur général de la boutique Polo Rico (Place Dupuis), sont intervenus sur ce sujet. M. D’Astous a remis aux conseillers et fonctionnaires de l’arrondissement, un projet afin que le parc Serge-Garant (à l’arrière de la station Beaudry), puisse accueillir des activités culturelles. «Il faut changer la vocation de ce parc qui est devenu un véritable quartier général de gang de rue vendant de la drogue et les résidents en ont assez, a expliqué M. D’Astous. Des activités à caractère artistique feraient fuir ces gens-là.» M. Rousseau, entre autres, propose aux responsables de l’arrondissement de mettre en œuvre le projet «Nuisances» qui a déjà porté des fruits sur le Plateau-Mont-Royal. Entre les mois de mars et mai derniers, on a procédé à pas moins d’une trentaine d’arrestations dans ce secteur concernant la possession et la vente de stupéfiants, les incivilités (flânage), etc. «Nous devons nous réapproprier le Village, maintenant. Doit-on attendre qu’un meurtre se produise avant d'agir?», ironise M. Rousseau face, entre autres, aux commentaires de la conseillère Jocelyn Ann Campbell qui suggérait l’augmentation de la section EMRII du SPVM, qui comprend deux policiers, un infirmier et un travailleur social, et de discuter, encore, avec le gouvernement du Québec afin de pouvoir offrir plus de services aux itinérants ayant des problèmes de santé mentale. S’ils n’obtiennent pas d’action tangible au cours des prochaines semaines, plusieurs ont dit qu’ils se présenteront aux prochaines réunions du conseil d’arrondissement afin de faire avancer le dossier.

Prochain conseil d’arrondissement : mardi 11 octobre, à 19h, au?Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, chemin de la Côte-des-Neiges (?District de Peter-McGill). Infos : 311 (mentionner arrondissement Ville-Marie).

 

  Envoyer cet article

Conseil d’arrondissement

L’itinérance et les incivilités au cœur des préoccupations

Pas plus tard que dans la nuit du 8 au 9 septembre, un jeune itinérant a attaqué Luc Généreux, copro (...)

Publié le 28 septembre 2011

par André-Constantin Passiour