Revendication

Sébastien saint patron pour les LGBT ?

Hector Cartier
Commentaires
Profitant de la visite du Pape à Madrid, des militants gais espagnols demandent au Vatican de faire de Saint Sébastien le protecteur des homosexuels. Le saint en question est une icône pour la communauté LGBT et certains catholiques homosexuels estiment qu'il les protège. Il n'en fallait pas plus pour qu'une organisation commerciale gaie espagnole profite du voyage du pape à Madrid pour demander à l'Église de reconnaître Saint Sébastien comme saint patron des homosexuels.



C'est le comité organisateur du Salon international du tourisme gai, ExpoGays, qui se tiendra à Torremolinos du 14 au 16 octobre, cette année qui a fait cette demande à Benoît XVI. Tant l'histoire de Saint Sébastien que son rôle dans la culture gaie moderne plaident en ce sens.



Constamment représenté dans l'art chrétien comme un jeune homme presque nu, attaché à un arbre ou une colonne, transpercé de flèches, le visage dans une sorte d'extase, Saint Sébastien est devenu une figure de l'iconographie gai, voire homoérotique.



Traditionnellement, le saint se voit attribuer un rôle protecteur contre les épidémies, ce qui a conforté une partie de la communauté homosexuelle à voir en lui un protecteur contre le sida. La presse espagnole qui rapportait la nouvelle jeudi n'a pas précisé comment le comité d'ExpoGays avait transmis sa requête au Souverain pontife.

 
Voir les archives

Anciens commentaires

  • Cette demande est ridicule. La communauté gay n'a pas besoin d'être représenté par un saint simplement parcequ'il est presque à poil et beau bonhomme. Il y a plein d'icones gays qui se sont battues et se battent encore pour le droit à l'égalité des gays. C'est eux qu'il faut glorifier. Publié le 25/08/2011
Voir les archives

Anciens commentaires

  • Cette demande est ridicule. La communauté gay n'a pas besoin d'être représenté par un saint simplement parcequ'il est presque à poil et beau bonhomme. Il y a plein d'icones gays qui se sont battues et se battent encore pour le droit à l'égalité des gays. C'est eux qu'il faut glorifier. Publié le 25/08/2011