sunset party, le samedi 30 juillet

LES INSÉPARABLES : Isaac en tandem avec Ana

Philippe Boivin
Commentaires

Dans la catégorie des grands inséparables, on note : peine d'amour et crème glacée, pompier et fantasme, Grindr et ursurpation d'identité et, depuis peu, Ana Paula et Isaac Escalante. En effet, selon les principaux intéressés, le lien qui s'est formé entre eux est désormais indissociable. Malgré son air timide et légèrement introverti, Isaac Escalante n'arrive tout simplement pas à cacher son excitation à l'idée d'enfin jouer en compagnie d'Ana pour un événement public aussi important que le Sunset Party au Parc Émilie-Gamelin, qui donnera le ton à la soirée du samedi 30 juillet prochaine dès 20 h.

De retour dans mon Mexique natal après six semaines de voyages ininterrompus, Isaac prend enfin quelques jours pour se ressourcer... dans son studio. «C'est ici que je peux composer ma propre musique. Peux-être aurai-je quelques nouveautés à partager avec les Montréalais!», lance-t-il, espiègle. Isaac décrit son tandem avec Ana à l'image d'un autre grand inséparable; le sucré et le salé. «Je suis généralement plus sucré dans ma façon de jouer, alors que le côté salé d'Ana n'hésite pas à nous balancer les pièces en plein visage pour nous surprendre», différencie-t-il. Mais qu'est-ce que les deux D.J. entendent lorsqu'ils parlent de jouer en tandem? «Nous pouvons autant jouer une pièce à tour de rôle qu'alterner aux 30 minutes, par exemple. Ça dépend si nous voulons marier différents styles ensemble ou encore explorer un style plus en profondeur durant un certain temps avant de toucher à un autre. Nous serons à l'écoute de la vibe de la foule», promet le D.J. de 31 ans.

Et lorsque vient le temps de s'ajuster aux goûts de son public, Isaac demeure imbattable : il compte presque quinze ans d'«écoute active». «J'ai grandi à Mexico, où j'ai suivi des leçons de piano classique durant six ans. Au cours de mon adolescence, j'ai passé plusieurs étés à New York. C'est là que j'ai découvert la musique house de David Morales et de Frankie Knuckles, grâce aux performances télévisées qu'ils donnaient à l'époque pour une chaîne musicale. À quatorze ans, j'ai fait l'acquisition de ma première console de D.J.», raconte-t-il. Comme c'est le cas de bien des jeunes D.J., la première performance d'Isaac tourne au désastre sonore, mais sa bonne connaissance de la musique lui donne un fier coup de main quant à la cadence de son apprentissage. «À 19 ans, j'ai commencé à jouer dans un grand club gai à Mexico. J'ai aussi, peu après, performé à l'occasion de la fierté gaie. Je me souviens très bien, lors de l'événement, de cet animateur de la radio nationale qui m'a demandé si j'étais gai. Le pays en entier était soudainement au courant de mon orientation sexuelle!», se remémore le D.J., qui assume entièrement sa différence.


Assistez, lors du Sunset Party durant le festival Divers/Cité, à la naissance du nouveau «couple» légendaire, qu'on risque bientôt de surnommer «IsAna», ou «IsaPaula», ou «EscAna»... malgré que les gais seront peut-être plus tentés par «Analante»!


ANA PAULA et ISAAC ESCALANTE seront aux commandes des platines du SUNSET?PARTY, au Parc Émilie-Gamelin, dans le cadre de Divers/Cité, le samedi 30 juillet prochain, de 20 h à 23 h. Auparavant, de 16h à 20h, on pourra entendre DJ Paulo et DJ Alain Jackinsky. ANA?PAULA sera également au D/C Ball, le dimanche 31 juillet prochain, Stéréo. www.diverscite.org


 

  Envoyer cet article

sunset party, le samedi 30 juillet

LES INSÉPARABLES : Isaac en tandem avec Ana

De retour dans mon Mexique natal après six semaines de voyages ininterrompus, Isaac prend enfin quel (...)

Publié le 26 juillet 2011

par Philippe Boivin