Gay Pride Toronto

Foule record pour le défilé de la Fierté gaie de Toronto, mais pas de maire en vue

Hector Cartier
Commentaires

Plus d'un million de personnes ont envahi les rues du centre-ville de Toronto, dimanche, pour le défilé de la Fierté gaie. La foule était en liesse lorsque les chars colorés, dont plusieurs étaient couverts de ballons et diffusaient de la musique de Lady Gaga, ont défilé le long de la rue Yonge, sous un soleil de plomb.

Les gens se sont pressés aux barrières pour regarder les festivaliers danser ou marcher au son de la musique. Des policiers ont également défilé, à bord d'une voiture de patrouille affichant un drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel. Comme lors de plusieurs éditions précédentes, des membres du groupe de motocyclistes lesbiennes Dykes on bikes ont mené le défilé en faisant vrombir les moteurs de leurs véhicules.

Le maire de Toronto, Rob Ford, n'a pas participé pas au défilé. Il a ainsi brisé la tradition en cours depuis 16 ans, puisque les trois derniers maires de la métropole avaient tous pris part à l'événement. L'équipe du maire a laissé savoir que Rob Ford ne serait pas à Toronto pour le défilé, puisqu'il est parti à son chalet avec sa famille pour le week-end.

Selon plusieurs Torontois, le maire a d'autres motifs pour ne pas participer au défilé. Certains l'accusent d'être mal à l'aise par rapport à l'événement, alors que d'autres le taxent d'homophobie. M. Ford a déjà été accusé d'être homophobe par le passé, notamment à cause de propos qu'il a tenus sur le sida, et de son intention de sabrer le financement d'événements culturels, comme le défilé de la fierté gaie.

Samedi, toujours sur la scène municipale, le conseiller Giorgio Mammoliti a demandé que la Ville cesse de subventionner la Fierté gaie. M. Mammoliti affirme avoir filmé un groupe qu'il qualifie d'anti-israélien, Queers Against Israeli Apartheid, qui participait aux festivités. Le conseiller avait demandé plus tôt aux organisateurs de la Fierté de bannir le groupe, et les avait menacés de faire en sorte que la Ville retire sa contribution de 130 000 $ à l'événement. Le groupe n’a finalement pas manifesté lors des célébrations gaies.

Le défilé de la Fierté gaie de Toronto est l’un des plus importants en Amérique du Nord et dans le monde.?? La 31e édition de la semaine de la Fierté gaie, qui se terminait dimanche, aurait généré plus de 100 millions de dollars pour l'économie locale.

 

  Envoyer cet article

Gay Pride Toronto

Foule record pour le défilé de la Fierté gaie de Toronto, mais pas de maire en vue

Les gens se sont pressés aux barrières pour regarder les festivaliers danser ou marcher au son de la (...)

Publié le 03 juillet 2011

par Hector Cartier