Opéra Night, le 27 juillet

Opéra queen (mercredi 27 juillet)

Michel Joanny-Furtin
Commentaires

Les amoureux de l’opéra auront aussi leur cadeau à Divers/Cité cette année avec Opéra Night, l’occasion rêvée d’apprécier l’une des plus belles voix du Québec, celle de la soprano Lyne Fortin, accompagnée par la pianiste Esther Gonthier.

À l’image de Divers/Cité, le récital consistera en un joyeux mélange de genres: «des extraits d’opéra, des classiques, des airs connus et d’autres à découvrir», explique Lyne Fortin. «Et puis des choses qui n’ont rien à voir avec l’opéra, mais avec simplement le plaisir du public et mon plaisir personnel…»

Bien que rien ne soit encore défini, le programme devrait comprendre des œuvres de Mozart, de Massenet, de Puccini, de Rachmaninov, de Kurt Weill et de Berger-Plamondon. Lyne Fortin reprendra le fameux Les adieux d'un sex-symbol qui a tant impressionné et bouleversé Luc Plamondon. «J’ai demandé à Luc Plamondon d’interpréter cet air lors de ce concert et il en était enchanté», se réjoui la chanteuse

«C’est la première fois qu’il y a un spectacle lyrique à Divers/Cité, et j’ai reçu cette invitation à y participer. C’est une heureuse initiative qui démontre bien que l’opéra plait de plus en plus à un public qui aime plusieurs types de musique», explique-t-elle.

Considérée comme une grande voix du Canada, Lyne Fortin se distingue par sa technique vocale et scénique et par sa virtuosité, qui lui permettent de multiplier les «acrobaties» avec une facilité déconcertante. Reconnue pour sa grande polyvalence, la soprano Lyne Fortin se démarque également par son raffinement dans le répertoire de Mozart, par sa puissance vocale et par sa sensibilité profonde dans Verdi et dans Puccini.

«Mon actualité? Plusieurs projets sont en ébauche, mais je ne peux pas en parler parce que rien n’est signé», confie Lyne Fortin. Mais elle se risque toutefois à une petite confidence. «J’ai chanté pour des rôles très différents comme pour Carmen ou pour la Poupée des Contes d’Hoffman. Comme je suis vocalement polyvalente, on me propose des rôles moins courants dans mon répertoire.» On ne compte plus ses succès et ses distinctions honorifiques. Elle a notamment participé à la création canadienne de l'Oratorio Liverpool de Paul McCartney à la télévision de Radio-Canada, une première incursion de l’ex-Beatles dans l'univers de la musique classique.

«L'approche de Lyne est très physique. Elle est l'interprète idéale», a même déclaré Robert Lepage, en parlant de son rôle dans Ewartung de Schönberg, une interprétation que les critiques ont qualifiéw de magistrale et e géniale, et dont la qualité du chant était impeccable. Vivement le 27 juillet!

Lyne Fortin sera accompagnée au piano par Esther Gonthier. Native de Lévis, Esther Gonthier est l’une des pianistes les plus polyvalentes au Canada. Formée à l’Université Laval et à l’Université de Montréal, elle s’est perfectionnée en accompagnem,ent individuel vocal et poursuit maintenant une carrière très active, comme pianiste répétitrice, concertiste et chef de chant avec de jeunes chanteurs au Conservatoire de musique de Montréal, à l’université McGill, à l’UdM, ainsi qu’à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal.

«Je connais Esther depuis le cégep à Québec, raconte Lyne Fortin. La collaboration entre une cantatrice et son accompagnatrice c’est comme une danse : on lit la même participation et on veut toutes les deux la mettre en valeur. Ce n’est pas une personne subalterne, c’est un contrepoids, un partenaire de danse. On mentionne toujours l’accompagnateur lors d’un récital, parce que son travail artistique est indissociable de la performance lyrique.»

OPERA?NIGHT présenté dans le cadre de Divers/Cité à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque (475 Maisonneuve Est), le 27 août, à 20h.
Billets : 35$. www.diverscite.org


 

  Envoyer cet article

Opéra Night, le 27 juillet

Opéra queen (mercredi 27 juillet)

À l’image de Divers/Cité, le récital consistera en un joyeux mélange de genres: «des extraits d’opér (...)

Publié le 17 juin 2011

par Michel Joanny-Furtin