Trans

La mannequin transsexuellle, Léa T. défile à Rio en bikini

Chantal Cyr
Commentaires
Elle est la vedette de la Fashion Week de Rio qui s’est ouverte hier : Lea T., le premier mannequin transsexuel, promet de repousser les frontières du genre en défilant en bikini ce jeudi. Une expérience inédite pour cette top modèle qui a récemment eu une opération pour des implants mammaires. «Ce sera mon premier défilé avec de la poitrine, et un bikini très petit», a déclaré le mannequin à la revue brésilienne Serafina. «Je ressens un peu de timidité après mon opération (…) mais j’ai décidé de surmonter mes craintes et d’accepter le défi », a-t-elle ajouté.

Une nouvelle étape dans la vie de cette femme, né Leandro il y a tout juste 30 ans et enfant d’un footballeur vedette, Toninho Cerezo. Si Lea T. a déjà fait ses preuves à Paris ou Milan, c’est la première fois qu’elle se rend dans son pays natal. Un retour aux sources pour celle qui fut découverte par Riccardo Tisci alors qu’elle était encore un homme.

À cette époque, Leandro est l’assistant du créateur de la Maison Givenchy. Ce dernier va bientôt devenir son pygmalion et faire de Leandro, devenu Lea, le modèle phare de sa griffe. Quelques mois plus tard, Lea T. devient incontournable au point de faire la couverture du magazine Love, sur laquelle elle embrasse Kate Moss.

Pour autant, elle ne se considère pas comme une icône de mode : Lea T. révélait il y a quelque mois dans Libération Next que son «ambition n’est pas d’être une top-model. À 18 ans, on rêve de ces choses-là. (...) Mais moi, j’ai 28 ans. Mon ambition est de vivre, comme je le veux.»

Son iobjectif ? Sensibiliser le public à la cause des transsexuels et dénoncer la violence envers les trans et l'accessibilité à des traitements hormonaux.