Népal

Des transsexuels adressent leur bénédiction à Kate et William

Chantal Cyr
Commentaires
La communauté transsexuelle du Népal a offert sa bénédiction au Prince William et à Kate Middleton avant leur mariage la semaine prochaine, proposant même d'envoyer l'un de ses membres pour assister à la cérémonie.

En Asie du Sud, les transsexuels, en majorité des hommes devenus des femmes et connus sous le nom de «hijras», sont considérés comme une présence de bon augure au cours des mariages, où ils sont souvent payés pour chanter, danser et bénir le couple.



«Conformément à la tradition, nous offrons notre bénédiction au Prince William et à Kate Middleton pour une vie conjugale heureuse», a déclaré Pradeep Khadka, un membre du groupe de défense des droits des homosexuels, Blue Diamond Society.

Cette organisation a aussi adressé une lettre à l'ambassade de Grande-Bretagne à Katmandou proposant d'envoyer quelqu'un pour la cérémonie du 29 avril, le mariage princier le plus en vue de ces 30 dernières années. «Le gouvernement britannique a beaucoup soutenu notre cause. Et on dit que la famille royale a exprimé son soutien aux droits des homosexuels», a assuré Khadka.

Le Népal, qui se targue d'avoir un parlementaire ouvertement homosexuel, a consenti à garantir des droits plus étendus aux homosexuels, lesbiennes, transsexuels et bisexuels. En janvier, le pays a ainsi annoncé que le recensement de la population, qui débute en mai, comportera une nouvelle catégorie pour la communauté transsexuelle.

Même si les transsexuels sont tolérés dans les mariages, ils restent toutefois en marge de la société dans de nombreux pays d'Asie du Sud. Victimes de discrimination sur le marché du travail, ils se tournent alors vers la mendicité ou la prostitution.