quand l’amour nait dans un groupe communautaire...

Art & Amour avec deux grands A

Robert Bourdon-Cloutier
Commentaires
C’est le 12 février dernier qu’a eu lieu le mariage de Norman Robert Boie et de Walter Wittich, respectivement directeur musical et chorégraphe de l’Ensemble vocal Extravaganza. Ils se sont unis en présence de près de 200 convives, membres de la famille et amis. L’idylle de Norman et Walter a débuté au cours de leur première année au sein de l’Ensemble, où le coup de foudre artistique s’est rapidement transformé en un coup de foudre amoureux. Deux ans plus tard, c’est à l’Église Unie Saint-James, en plein centre-ville de Montréal, que leur amour s’est officialisé lors d’une magnifique cérémonie à la fois simple et touchante. Le célébrant, le Révérend Arlen John Bonnar, a fait preuve d’une grande ouverture et d’un accueil inconditionnel, en partageant dès le départ sa joie d’unir ces deux êtres et en soulignant à l’assemblée que chacun était le bienvenu, au-delà de leurs croyances et pratiques religieuses individuelles. L’office fut d’ailleurs rempli d’un symbolisme accessible, laissant place à des textes en français, anglais et allemand. Un moment des plus touchants fut sans contredit l’échange des vœux entre les mariés, prononcés en français et en allemand, langues maternelles de Norman et Walter. Également, considérant les parcours internationaux de chanteur et de danseur des mariés, l’art se devait d’être à l’honneur. À ce titre, les membres du chœur, vêtus de leurs tuxedos et de leurs robes de soirée, ont ponctué l’événement de trois pièces musicales, pour suivre ensuite les invités afin de festoyer autour des œuvres du Musée d’art contemporain, lieu de la réception. L’équipe de Fugues félicite les nouveaux mariés et leur souhaite une belle et longue union, remplie de bonheur.