La Fondation Jasmin Roy

Faire la guerre à l’intimidation scolaire

Julie Vaillancourt
Commentaires

Ceux et celles ayant fréquenté les petits séminaires catholiques et écoles régies par les sœurs diront que «l’école» a beaucoup changé. C’est un fait : elle nous paraît aujourd’hui à cent lieues de cette éducation à l’approche béhavioriste et magistrocentrée prodiguée par les religieuses d’autrefois. Cependant, l’intimidation en milieu scolaire ne date pas d’hier! Le microcosme qu’est l’école est à l’image de son macrocosme. Heureusement, maintes initiatives visent à soutenir le jeune à la manière de «It Gets Better», dont La fondation Jasmin Roy.

Ayant pour principale mission de lutter contre l’intimidation en milieu scolaire et de soutenir les victimes de violence à l’école, la fondation du populaire et charismatique comédien-animateur fait la guerre à un mal qui n’est guère étranger à l’auteur de Osti de fif! Parue il y a un an, l’autobiographie de Jasmin Roy relate les événements et oppressions vécus lorsqu’il était alors victime de violence homophobe à l’école. Dans ce contexte, La Fondation Jasmin Roy s’inscrit tout naturellement dans le curriculum de celui qui n’hésite pas, aujourd’hui, à afficher ses couleurs et à donner la parole à ceux et à celles qui sont directement concernés : les jeunes. Ainsi, le site web propose de nombreux témoignages, à commencer par les victimes d’intimidation. Noémie, aujourd’hui adolescente, brise le silence sur une violence verbale et physique qui perdure depuis qu’elle a commencé l’école, à l’âge de 6 ans. Elle vit aujourd’hui avec les séquelles psychologiques qui s’en suivent; comme Marie-Lou, ayant eu des idéations suicidaires; ou encore Joey, ouvertement homosexuel et victime de propos homophobes; sans oublier Dylan, un transsexuel victime de violence à l’école pour adultes. L’intimidation et la violence influent non seulement sur la personnalité du jeune en devenir, mais entraînent de nombreux décrochages scolaires. En ce sens, plusieurs parents témoignent pour leurs enfants, dont Chantale, avec la touchante histoire de son fils handicapé. D’ailleurs, plusieurs personnalités publiques appuient la cause et prennent la parole, dont Guy A. Lepage, Danny Turcotte et Jean-Michel Anctil. Finalement, la Fondation Jasmin Roy veut non seulement sensibiliser la population au phénomène, mais aussi effectuer les pressions nécessaires auprès des intervenants du Ministère de l’Éducation, pour que ceux-ci amènent des solutions durables afin d’enrayer l’intimidation en milieu scolaire.




Vous êtes invités à vous engager dans la lutte et à appuyer financièrement la cause. Tous les témoignages peuvent être visionnés sur le site web au www.fondationjasminroy.com

-L’homophobie à l’école : VIDÉO

-L’histoire de Dylan, transsexuel : VIDÉO

-L’histoire de Joey, homosexuel : VIDÉO


 

  Envoyer cet article

La Fondation Jasmin Roy

Faire la guerre à l’intimidation scolaire

Ayant pour principale mission de lutter contre l’intimidation en milieu scolaire et de soutenir les (...)

Publié le 20 avril 2011

par Julie Vaillancourt