Pierre Courchesnne - Centre de médecine et chirurgie

Faire peau neuve

André-Constantin Passiour
Commentaires
Le Dr Pierre Courchesne pratique la méde-cine esthétique depuis 1992. Le Dr Cour-chesne, dont la clinique est sur la Rive- Sud, est en nomination pour un prix d’excellence des gens d’affaires de cette région. Par ailleurs, sa clinique, le Centre de médecine et chirurgie esthétique, fera peau neuve puisqu’elle déménagera dans de nouveaux locaux, en juin. «Il s’agit de la catégorie Professionnel ayant un meilleur rayonnement sur la Rive-Sud et à l’extérieur. Nous avions déjà remporté le prix en l’an 2000, donc je suis très heureux de cette nomination pour 2010. C’est très intéressant. Cela démontre la satisfaction des gens, qu’ils apprécient nos services, notre professionnalisme et la qualité des soins», dit le Dr Couchesne, dont la clinique a, jusqu’à présent, près de
36 000 dossiers de patients.

Afin de mieux servir sa clientèle, la clinique changera de décor dès le mois de juin et aménagera dans des locaux encore plus fonctionnels de 5 500 pieds carrés, mais toujours sur le boul. Rolland-Therrien à Longueuil. «C’est un espace plus moderne, qui répond encore mieux aux normes et standards des Centres médicaux spécialisés, explique le Dr Courchesne. Ce seront des locaux plus ergonomiques et qui accommoderont mieux les deux chirurgiens qui se sont joints à l’équipe, la Dre Johanne Sauvageau et le Dr David Mok. Ce déménagement s’effectue donc pour que tous puissent bénéficier de locaux modernes.»

Le Dr Pierre Courchesne revient de deux conférences internationales sur l’esthétique à Boca Raton, en Floride, et à Monaco. C’est que cette branche de la médecine bouge énormément : des techniques, des procédés, des machines, des instruments s’ajoutent continuellement à la panoplie des possibilités pour les chirurgiens et médecins. «Notre clinique est toujours à la fine pointe des nouveautés et de la technologie, mais ce qui est très important pour moi, c’est que cela doit être basé sur la science, sur des études, des recherches, afin de voir quels sont les effets à long terme. Il faut toujours s’appuyer sur des études scientifiques avant de se lancer dans de nouvelles techniques avec de nouveaux appareils, c’est important pour moi, c’est important pour la clientèle», poursuit le Dr Courchesne. Il mentionne, par exemple, que la nouvelle technique de liposuccion au laser n’a pas fait ses preuves et peut entraîner des conséquences pour les patients. Il faut donc être prudent.

Justement, côté nouveauté, il semblerait que l’on puisse rajeunir le visage d’une dizaine d’années grâce à un type de laser appelé SmartXide CO2 Fractionnel, un traitement provenant d’Italie et qui rajeunit le visa-ge d’une façon importante! L’hérédité, le soleil, la cigarette, le stress, le manque d’oxygénation peuvent causer des marques, des taches. Le laser crée des milliers de petites microlésions qui, une fois traitées, reçoivent l’énergie précise et suffisante pour vaporiser la peau vieillie et endommagée. Cela stimule la formation de nouveau collagène sur les tissus environnants. C’est un traitement en profondeur qui améliore la tonicité et la fermeté du visage. «C’est le laser qui donne le meilleur résultat et le moins d’effets secon-daires possible, dont une peau rosée pendant quelques jours, et pour un rajeunissement de plusieurs années, dit le Dr Courchesne.

Mais il semble qu’il y ait un secret : «On doit commencer plus jeune, y aller graduellement, faire de petites choses simples pour conserver une allure naturelle. Donc, il faut consulter plus tôt et ne pas attendre des années», souligne ce médecin.

Certains ont déjà compris, et on va être surpris, puisque depuis un an et demi environ, le Centre de médecine et chirurgie esthétique reçoit de plus en plus… d’hommes, et de tous les niveaux sociaux! «Ils sont plus nombreux à venir consulter et ils ne sont pas gênés de parler de ce qu’ils aimeraient avoir comme traitements», indique le Dr Courchesne. Qui a dit que les hommes ne s’intéressaient pas à leur apparence?