Homoparentalité

Un couple gai va ouvrir une centre de maternité de subsitution

Étienne Dutil
Commentaires
Barrie et Tony Drewitt-Barlow sont des pionniers. En 1999, ils se sont rendus aux États-Unis pour y concevoir des jumeaux, Safran et Aspen, maintenant âgés de 11 ans, grâce à une mère porteuse. Le couple a maintenant trois enfants de plus - Orlando, sept ans et un autre couple de jumeaux, Jasper et de Dallas, qui ont dix mois. Une fois connue la nouvelle de la paternité d'Elton John et de son partenaire David Furnish, les Drewitt-Barlow ont annoncé qu'ils avaient l'intention de créer une agence pour aider plus de couples gais à devenir parents.Elle devrait être crée le mois prochain et aura des bureaux en Grande-Bretagne et à San Francisco aux États-Unis.

Le centre se concentrera sur toutes les questions liées à la maternité de substitution et sera le premier centre de son genre au Royaume-Uni.

«La prise de conscience de l'homoparentalité est 100 fois plus élevée maintenant, grâce à la couverture de notre expérience par la presse et nos apparitions à la télévision», expliquent les deux hommes.

De l'évaluation des futurs parents et des donneuses d'ovules potentielles et des mères porteuses, au conseil juridique pour permettre à chaque couple de rapatrier leur bébé au Royaume-Uni, le futur centre entend faire référence dans le domaine de l'homoparentalité.