Michel Dorion

La passion des divas

André-Constantin Passiour
Commentaires

En juillet 2011, Michel Dorion célébrera exactement 23 ans de carrière artistique. Déjà, va-t-on me dire… Michel Dorion a débuté à 18 ans. C’est un concours de circonstances – et c’est le cas de le dire – qui l’a fait aboutir à ce métier-là, celui de personnificateur féminin. À cet âge-là, il pesait à peine 100 lbs et avait des traits féminins. Il voulait faire une carrière artistique… Vingt-deux ans plus tard, Michel Dorion a personnifié des centaines de fois Céline Dion, son idole; il est l’organisateur principal de l’événement C’est la fête, durant les Célébrations de la Fierté Montréal, il est maintenant directeur artistique du bar Cocktail et se produit régulièrement au Sky. On le demande également en province pour des performances. Son spectacle Dorion chante Dion fait mouche à chaque fois… Et ce n’est pas fini pour lui, loin de là!

Un soir, des amis l’entraînent au Cabaret L’entre-peau voir les spectacles de Luc D’Arcy et d’Alexandre Rémy. «Je ne savais pas que c’étaient des hommes, j’étais émerveillé», se remémore-t-il. On y lançait le tout premier concours de drags. Ses amis l’encouragent à s’y inscrire. «Mais j’étais très timide», avoue-t-il. Il répète tout de même, il se présente et gagne. Et devinez qui il personnifie pour cette première occasion? Céline Dion! «Je suis un fan depuis son album Ce n’était qu’un rêve. Je vis intensément le personnage de Céline. Je ne suis pas son sosie, mais si j’ai bien réussi [à la personnifier], c’est que mes émotions sont authentiques. J’espère avoir l’occasion de la rencontrer quelques minutes et lui dire toute l’admiration et l’amour que je lui porte», note-t-il.

Dorion ne fait pas que Céline, même s’il est reconnu pour ce rôle tout particulier. Il y a aussi Kylie Minogue. À deux reprises, il a eu l’occasion de monter un tel show. «J’aime bien Kylie, parce que c’est un spectacle différent de Céline; sur scène, elle est très sexy. Je négocie, avec mon agent, la possibilité de le présenter quelque part.»

L’artiste possède plusieurs cordes à son arc. Il se produit régulièrement dans des résidences pour personnes âgées avec un spectacle de type Music Hall, avec des chansons de Mireille Mathieu et plusieurs autres. «Je suis très polyvalent», souligne-t-il. Que ce soit pour des gens d’âge mûr ou des jeunes, l’artiste possède en lui cette capacité d’adaptation et cette habileté à performer… «Je voulais être un artiste, je suis fier de ce que je suis devenu, de ce que j’ai accompli. Bien sûr, il y a encore bien des choses que je veux apprendre, cela ne finit jamais d’ailleurs et c’est cela, cette passion, qui est intéressant dans le métier.» D’ailleurs, tranquillement, cela fait quelque temps que Michel Dorion prend des cours de chant.

«J’ai depuis près de deux ans maintenant un agent extraordinaire, soit Jean-Sébastien Boudreault, qui travaille sur ma carrière, qui gère mes contrats et s’occupe de me promouvoir, c’est quelqu’un que j’adore. C'est un gros plus pour moi, car je n’arrivais plus à tout gérer tout seul», souligne Michel Dorion.

À part ses soirées du mercredi au Cocktail, entre autres, Michel Dorion ne cesse de penser à des projets. «Pour mes 25 ans de carrière, j’aimerais monter un gros show de Dorion chante Dion, le présenter dans une grande salle, avec plusieurs danseurs, des costumes, etc. C’est mon rêve, mais on verra parce que cela demande beaucoup de préparation. Il y a aussi un spectacle live que j’aimerais entreprendre, éventuellement, c’est-à-dire que je chanterais moi-même, parce que cela fait des années que j’y pense», dit-il.

 

  Envoyer cet article

Michel Dorion

La passion des divas

Un soir, des amis l’entraînent au Cabaret L’entre-peau voir les spectacles de Luc D’Arcy et d’Alexan (...)

Publié le 18 décembre 2010

par André-Constantin Passiour