[ fugues y était... ]

La soirée Limelight, un retour dans le passé

Louis Costa
Commentaires

C'est samedi le 10 juillet dernier qu'a eu lieu la superbe soirée de «La Grande retrouvaille du LimeLight». Organisée par les deux propriétaires du Lime, Claude Chalifoux et Yvon Lafrance, ces derniers avaient décidé de tenir cette soirée des plus spéciales au même endroit qu’à l’époque (1973-1982), qui est devenu aujourd’hui le club La Boom. En ce temps-là, cette discothèque avait marqué le nightlife montréalais. Pas étonnant que plus de 1000 personnes, toutes orientations confondues, s’y soient donné rendez-vous.

C'est donc dans une atmosphère festive et ludique que s'est déroulée la première édition de ce «Grand retour» avec le DJ producteur Robert Ouimet (un des meilleurs DJ du Québec à ce moment-là d’ailleurs), qui s'est manifestement amusé à nous faire danser au son de la musique disco qui a fait les belles années du Lime. Enchaînant des titres connus et moins connus, des mixes et remixes, des pièces funky aux disco hits allant de James Brown à Silver Convention, de Double Exposure à Grace Jones, de Gary's Gang aux incontournables Donna Summer, Gloria Gaynor, et j’en passe…

La salle était bondée par de «personnalités» tout acabit, dont certains s'étaient habillés rétro-disco pour l'occasion, pattes d’éléphant, chemises serrées et brillantes et quelques paillettes ici et là, quoi! On y retrouvait donc des jeunes, mais aussi des gens dans la quarantaine et dans la cinquantaine qui ont «trippé» jadis au LimeLight. Beaucoup de DJ et de professionnels de la scène musicale et du nightlife étaient aussi présents, cette légendaire discothèque ayant laissé sur eux, autrefois, une impression extraordinaire qui ne s’oublie pas…

Pour d'autres, comme moi, ce fut la discothèque du «coming out». Sans oublier que la drague aussi était au rendez-vous ce soir-là! «C'est la première fois que vous venez ici?»… Oui, l’esprit du LimeLight était bien vivant, à n’en pas douter… Bref, l’ambiance était électrisante et énergique à souhait! À quand le prochain «revival», M. Lafrance?

 

  Envoyer cet article

[ fugues y était... ]

La soirée Limelight, un retour dans le passé

C'est donc dans une atmosphère festive et ludique que s'est déroulée la première édition de ce «Gran (...)

Publié le 28 juillet 2010

par Louis Costa