Clôture invisible

Une barrière invisible pour animal fugueur

Daniel Rolland
Commentaires
Votre minou ou votre toutou a une tendance à prendre la poudre d’escampette? Avant de déclencher l’alerte Amber, munissez-vous de la clôture invisible. Vous éviterez bien des angoisses. Dominiquez Salez a connu le désagrément de voir son chien bien aimé tenter de lui faire fausse route et prendre le large. Que faire? D’autant plus qu’un grand terrain clôturé, cela coûte assez cher. Le hasard l’amènera à découvrir, aux États-Unis, non seulement la solution à son problème, mais une réorienta- tion totale de carrière. Il s’agit de la clôture invisible. Qu’est-ce? M. Salez explique : «C’est un câble qui est enfoui au sol qui émet des bip-bip, un peu comme on en entend avec des montres. Le signal émetteur est relié à un récepteur intégré au collier de l’animal. Quand ce dernier approche de la zone interdite à franchir, le signal se déclenche. Avec l’entraînement fourni, la bête sait qu’elle ne doit pas aller plus loin.» Ouais, ça vaut peut-être pour le chien, réputé plus docile, mais quand on connaît le côté malin des félins, ça doit être une toute autre paire de manches! «Au contraire, l’entraînement pour le chien s’étend sur une semaine, mais pour le chat, il suffit d’une journée». Maintenant, M. Salez vit de la promotion de cette clôture magique et d’autres accessoires pour animaux domestiques. La clôture invisible a été inventée chez nos voisins du Sud en 1973. Ici, au Québec, elle gagne en popularité. Quel soulagement de ne plus se soucier de savoir si notre gentil quadrupède est encore ou non dans les pa-rages! La clôture invisible y veille pour vous.

Clôture invisible. www.clotureinvisible.com T. : 450-458-2449