Un dimanche de matante

Mado Lamotte
Commentaires
Photo prise par © Robert Laliberté

Pis, avez-vous planté vos fleurs? Pas encore? Dépêchez-vous au cas où l’été serait pourri! J’avoue qu’on a tendance à être pessimiste quand il s’agit de la température au Québec parce qu’on n’est pas habitué de voir le beau temps arriver avant le mois d’août. Mais, à moins d’un déluge en juin, cette année semble être la bonne pour faire un peu de jardinage.

En tout cas, moi, j’ai pas attendu qu’il fasse 25 degrés à l’ombre pour sortir sur mon balcon mon géranium et ce qui reste de mon hibiscus (ne jamais confier vos plantes à une blonde quand vous partez en voyage). Le beau soleil qu’on a depuis un mois (oui, je dis beau soleil même si ce n’est pas la canicule, parce que j’en ai assez de me faire décourager par les météorologues qui nous prédisent quotidiennement des 30% de pluie au lieu de nous dire qu’il y a 70% des chances qu’il fasse beau!) est tout ce dont j’ai eu besoin pour me garocher au marché Jean-Talon en même temps que les deux mille personnes qui semblaient toutes avoir eu la même idée que moi. Tassez-vous, les quétaines, j’m’en viens chercher de la verdure pour égayer mon jardin.

Jardin faut le dire vite parce qu’après avoir installé deux jardinières sur la rampe et quelques pots par terre, ici et là, c’est à peine s’il reste de la place à ma chatte Shirley pour se faufiler entre ma serre de Barbie, la boîte à recyclage, le tas de bouteilles vides que je me promets d’aller vendre depuis 8 ans et les sacs de vidanges qui s’empilent parce que je passe mon temps à manquer le camion de vidanges parce que j’ai peur de pogner une amende stupide pour avoir sorti mes vidanges 24 heures trop tôt. Ma pauvre Shirley, ça s’améliore vraiment pas en vieillissant. C’est plus un cul que t’as, mais un melon d’eau. Pis, ma p’tite cocotte, si tu continues à perdre ton poil de même, tu vas être chauve avant la fin de l’été, et maman va pouvoir se faire une belle perruque avec le tas de poils qu’il me reste entre les mains chaque fois que je te flatte.

Bon, trêve de bavardage, embarque les douze sacs de fleurs dans mon panier, après les poignées, sur le siège de vélo et pédale debout jusqu’à la maison en forçant comme une truie qui essaye de sortir d’une marre de bouette! Viarge, pourquoi chu pas venue en Vespa, tabaslak? J’ai pas acheté c’te belle p’tite moto-là juste pour faire le tour du bloc ni pour impressionner mon voisin d’en bas qui m’adresse enfin la parole depuis qu’il sait que je déménage le mois prochain. D’ailleurs Mado, excuse-nous d’intervenir, mais veux-tu ben nous dire pourquoi tu fleuris ton balcon si tu déménages dans un mois. Pourquoi? Parce que, quand j’vas être installée dans mon nouveau loft pis que je vas avoir fini de dépaqueter la dernière boîte, c’est pus des fleurs qu’ils vont vendre au marché mais des citrouilles!

Bon! C’est quoi ce concert de klaxons? Un mariage? Des fans de hockey enragés? Ben voyons donc, on dirait que c’est après moi que ça klaxonne. «Ben oui, c’est ça, riez de moi les 450 enfermés dans vos chars par un beau dimanche après-midi.» J’ai peut-être l’air imbécile avec la trâlée de fleurs que je charrie sur mon vélo, mais moé j’aurai pas besoin de dépenser 1000 piastres en fleurs exotiques pour faire compétition à ma voisine de cour à Boucherville qui a rempli son terrain de rhododendrons parce que, de toute façon, je serais jamais capable de concurrencer ma voisine d’en face qui pourrait s’ouvrir un fleuriste tellement son balcon est paqueté de fleurs et de plantes de toutes sortes. Bon, me v’là enfin arrivée à la maison. Envoye, mets-toé les mains dans la terre tout de suite, ma noire, si tu veux pas te retrouver à déménager des boîtes de styrofoam remplies de fleurs séchées. Ouach, un ver de terre! J’ai le dédain de ces affaires-là! Vite des gants à vaisselle. Merde, j’en n'ai pas. Des mitaines à four. Franchement, Madeleine, c’est pas des érables que tu plantes. À moins que… Allô le voisin! Ça te tente-tu de faire un tour de Vespa? En échange, j’ai une belle motte de terre à labourer! Ah pis pendant que tu y es, peux-tu repeindre mes boîtes à fleurs? Rose fuchsia, ça fittera pas avec les couleurs de mon futur balcon. Quelle couleur? N’importe quoi, sauf jaune moutarde, j’ai pas envie que mes boîtes à fleurs ressemblent à de la chiure de pigeons! Passe par en arrière; mon buzzer fonctionne pas. Ah, comme j’aime ça profiter de la générosité des autres!

Ding dong! Ben voyons, c’est pas déjà lui. Ding dong! Tire la bobinette et la chevillette cherra. Ding dong! Ding dong! Ben oui, c’est correct, les nerfs, mon buzzer marche pas, pis j’ai trois étages à descendre pour aller ouvrir. Tiens, Marla, Rita et Célinda. Que me vaut l’honneur, mesdemoiselles? Vous avez loué un truck pis vous allez chez Ikea! Si je veux venir? Demandez donc à une grosse si elle veut du chocolat! J’ai justement besoin de stock pour meubler mon nouvel appartement. Allez hop, on est parti! Tiens donc, qui est-ce qui est caché dans le noir au fond du camion? Aaah, Nicole, ma sœur, tu m’as fait peur. R’garde donc si c’est fin, tu viens avec nous autres? Heureusement que c’est pas toi qui conduis. Comment? Euh, je disais que c’est l’fun de te voir ici. Pourquoi on passe pas par le métropolitain? Parce que Nicole vous a indiqué un raccourci par Côte-Vertu. Si j’étais vous, les filles, je me méfierais des raccourcis à Nicole. Comment? Euh, je disais que je mangerais bien une crème glacée molle. Ah ben, j’ai mon voyage, on est arrivé en moins d’une heure pis on s’est même pas perdu. Bout de viarge, y’a ben du monde icitte! Je pensais que les p’tits couples de banlieue étaient tous sur la rue Saint-Denis le dimanche après-midi. Au secours, y’a des enfants qui courent partout! Enfermez-moi ça dans la salle de balles en styrofoam. Retournez-vous pas trop vite les filles, mais j’pense que j’viens de voir Sylvain Cossette avec Andrée Waters. Mais qu’est-ce qu’elle lui trouve bâtard? Êtes-vous certaines que c’est pas lui parce qu’il lui ressemble en maudit? En tout cas, y’est pas beau, lui non plus. Elle est rendue où Rita? Encore en train de faire les toilettes? Watch out, regardez le beau tapis vert relish fluo, il est de la même couleur que ta face, Célinda. Avec ça dans une maison, t’as pas besoin de veilleuse la nuit. Ben non, c’t’une joke, ma p’tite fille. Tu sais ben que je pense pas ce que je dis; je le crois, mais je le pense pas. Attention, mes chéries, on vient de se faire spotter. J’prends le grand frisé avec la bosse dans le pantalon, pis j’vous laisse vous battre pour le p’tit avorton plein de boutons. J’peux pas croire, ils ont encore le bureau en mélamine que j’avais quand j’habitais chez mes parents. Pas très modernes, les Suédois. Ouache, quossé ça, cette horreur en laine tressée? Me semble que c’est ton genre Marla. Tu pourrais t’en faire un beau poncho! R’gardez donc la chaise bleue dans le coin là-bas. Veux-tu ben me dire qui peut s’asseoir sur un truc aussi petit? Un nain? Pis c’est quoi le trou en plein milieu? C’est une chaise pour montrer aux p’tits gars à viser dans le trou?

Les filles, retenez-vous pour ne pas hurler, ils ont nommé leur collection de poignées de portes d’armoire, DRAG! Très original! Ben coudon, le jour où j’irai en Suède et qu’on me demandera ce que je fais dans la vie, je dirai que je suis une poignée de porte! Rita, qu’est-ce que tu fais encore à quatre pattes? Niaiseuse, c’est pas un jeu de Twister, c’est un set de napperons en plastique. Hey, commencez-vous à avoir faim les filles? On doit approcher du restaurant, ça commence à sentir les boulettes. Oubliez ça, y’a un line-up qui fait le tour du magasin. Tout ça pour des boulettes qui goûtent le caoutchouc. Wow, regardez le beau rideau de douche fleuri! Me semble que je me ferais une belle robe là-dedans. Hon, r’garde donc comme c’est quétaine, y’ont encadré un miroir dans un pneu de bicycle. Le genre d’affaire laite qu’on pourrait retrouver dans l’appartement de Nicole. Comment? Euh, je disais qu’on serait dû pour une p’tite shot d’alcool. Coudon, est-ce que c’est moi ou ben y’a juste du monde en couple ici? Au moins y’a ben des gais, c’est agréable pour l’œil. Ah non pas vrai, la Ginette aux cheveux jaune pisse est en train de mettre dans son panier le même rack à souliers que je voulais acheter! Ben, c’est pas vrai que j’vas avoir la même chose chez nous qu’une quétaine de ville d’Anjou.

Bon ben moi j’commence à être tannée d’être icitte. On dirait que chu dans l’appartement de tous les gars avec qui j’ai couché cette année! Y’est quelle heure là? Quoi, ça fait déjà 3 heures qu’on perd icitte? Ah pis j’ai tellement faim que j’mangerais un chevreuil! Ben non, j’parle pas de toi Marla. Célinda, as-tu ton rabais d’employée même quand tu travailles pas? Yes sir! Tout l’monde à bord, on s’en va chez Da Giovanni!

C’est la faute à Bjork: À cause des cendres du volcan islandais, j’ai manqué mon avion pour Paris et mon spectacle a dû être reporté en septembre. Si Bjork savait chanter au lieu de gueuler, elle ne réveillerait pas un volcan endormi depuis 200 ans.

 

  Envoyer cet article

Un dimanche de matante

En tout cas, moi, j’ai pas attendu qu’il fasse 25 degrés à l’ombre pour sortir sur mon balcon mon gé (...)

Publié le 21 mai 2010

par Mado Lamotte